Mr je vante les clones


Vendredi dernier pendant que mon pote Mizmo donnait tout ce qu’il a comme énergie pour nous fâcher à vie avec une franchise de shop physique, je me promenais sur le blog DiY Vape, célèbre confrère de la vape aussi connu sous l’appellation « vapeli ». C’est une pratique courante que d’aller lire les articles des autres pour trois raisons principales :

1. Comme vous, on aime bien se tenir au courant des infos et tendances
2. On essaye le plus possible de ne pas faire de doublon donc on regarde ce qui a été fait ailleurs
3. Les « sans inspiration » font ça pour piquer les sujets chauds des autres et faire du trafic artificiel sur le boulot des autres, ça c’est beaucoup moins reluisant !

Bref, j’étais peinard entrain de lire un super dossier sur les dripper de A à Z et je tombe sur un article qui attire mon attention de polémiqueur fou. Un magasin (AGCIG) et son patron (David Attardo) qui vend des clones à des prix discutables, et ce, sans préciser que ça en est. Jusque là la routine habituelle des petits malins qui niquent les débutants ! Amusé par le ton adopté par notre confrère pour stigmatiser la personne incriminée, assez choqué par les propos tenus par cette même personne, ça m’a intéressé…

Partant de cette lecture, je me suis donc un peu renseigné auprès de l’équipe, des partenaires, de Olivier de « Vapeli » et des différents contacts qu’on peut avoir pour faire le tour de cette histoire. Et évidemment j’ai levé quelques vieux lièvres…

J’ai pu lire un article de Yannick Maillou, modeur historique français et patron du CMF : Paypal ferme le compte d’un vendeur de clone qui nous raconte comment, il y a déjà 8 mois, Paypal a identifié ce vendeur comme un escroc et fermé son compte paypal, je cite :

Nous avons reçu un rapport nous informant que votre site Internet
http://www.agcig.com enfreint les droits de propriété intellectuelle de
StattQualm GmbH. Une telle infraction viole également notre Règlement sur
les utilisations autorisées.

Par conséquent, votre compte PayPal a été restreint de manière permanente.

Yannick, toujours animé de bonnes intentions et croyant fermement en la nature humaine lui proposa ses services pour « nettoyer » la boutique et disons plus ou moins « former » le vendeur a un matériel plus légal et surtout plus moral pour ses clients. La réponse fut à la hauteur de la proposition : « va te faire enculer ». Ce que n’importe quel modeur homosexuel aurait peut-être prit à la lettre avec plaisir mais il se trouve que d’après les informations en ma possession Yannick ne l’est pas.

Cette habitude du beau langage et de la vanne fine et intelligente est donc une habitude déjà vieille et identifiée de plusieurs mois et n’est donc pas le fruit du dernier article de notre confrère « vapeli ».

Nous voilà donc en présence d’une boutique dont le gérant est un vendeur de clones qui ne le précise pas, qui a déjà été identifié comme malhonnête par Paypal et qui insulte à tout va ceux qui le lui signalent, que cela soit gentiment comme le big boss du CMF ou moins aimablement par un de nos confrères.

Puis l’ont franchi une étape… Toujours en recherche d’informations sur cette affaire, en me promenant sur le groupe Facebook Les vapoteurs, je vois ceci :

1

Ce monsieur, non seulement arnaque ses clients en vendant de la contrefaçon mais aussi par défaut d’informations sur une partie de ses produits, et croit être intelligent en menaçant de poursuite un média qui le dénonce. Menace et intimidation d’ailleurs sans vrais fondements. Faut-il lui rappeler la teneur de ses propos qui remontent à bien plus loin que l’article qu’il dénonce ? Faut-il lui faire la liste des gens avec qui j’ai parlé et qui m’ont rapporté le même genre de comportements ? Faut-il lui expliquer qu’il se rend coupable de vente de contrefaçons tout en s’en vantant ouvertement sur les réseaux sociaux ? Ce n’est pas la peine aux vues du personnage…

Je décide donc par ce billet, de nous ajouter à la liste de ceux qui le dénoncent et attends avec une certaine impatience les insultes et menaces dont nous pourrions bénéficier gratuitement sans faire un achat vérolé sur son site. De plus j’espère bien les choses suivantes :

– Que les différents acteurs du marché de la e-cigarette identifient une bonne fois pour toute les agissements professionnels de cette boutique, notamment sur la vente de Kayfun clone puisque l’on sait depuis quelques jours que son fabricant SvoeMesto a décidé de se lancer dans la chasse aux contrefaçons comme le fait déjà Pipeline en grand précurseur et en première ligne dans la lutte anti clone depuis plusieurs mois sur les Taifun et les Squape (bizarrement déjà absents de son catalogue).

– Que les usagers de cigarette électronique puissent identifier cette boutique pour ce qu’elle est, une boutique les trompant sur la marchandise dont le patron se vante publiquement de les arnaquer.

– Que les membres des groupes Facebook administrés par ce patron de boutique sachent par qui ils sont manipulés, par exemple le groupe Vapo j’vends mon mod où c’est plutôt hilarant de voir que le règlement vous demande de préciser si vous vendez un clone ou un original. Il n’y a pas autant de contraintes sur son site de e-commerce… Groupe à partir duquel il compte bientôt ouvrir un site de vente de matériel neuf et d’occasion, rien de moins que ça, On est vraiment impatient de voir cette personne répéter ses entourloupes !

Parce que du clone malheureusement on en trouve beaucoup, c’est un grand débat qui anime des parties de la communauté depuis des mois. Mais que ces clones déjà discutables soient vendus par des enfoirés qui ne le précisent pas à leurs clients ça commence à aller trop loin. Alors quand en plus le vendeur se vante de les vendre à des gens qui n’y connaissent rien et que donc c’est pas grave… Regardez donc cette vidéo :

Pour finir sur cet énergumène j’ai envie de citer mon ami Bernie qui était mort de rire en me disant de lui dire le dernier petit slogan à la mode : »Tu fais du mal à la vape !! ». Il me disait ça au second voire au troisième degré mais en réalité c’est vrai, il fait du mal à la vape. Quand un pauvre débutant tombe sur ce gars et se fait refourguer du matos pourri et qu’il s’en trouve déçu, va-t-il continuer à vapoter ou reprendre son paquet de clopes ? Que va-t-il penser des autres professionnels du secteur, tous pourris ? Bref grande tristesse sur ce genre d’agissements. La vape n’a pas besoin de gens comme lui, elle a besoin de s’en débarrasser.

NicOo oO
Développeur, Community Manager dans la vraie vie, et maintenant blogueur insomniaque. Depuis ma première égo je suis devenu acheteur compulsif et passionné de vape.

Pin It on Pinterest

Shares