Sa cigarette électronique lui vaut… une greffe de la peau !


Un nouveau fait divers relance la polémique sur la cigarette électronique. David Aspinall, un Britannique de 48 ans a été victime de son arrêt du tabac. Il a déclaré que sa cigarette électronique a explosé et l’a grièvement blessé aux jambes.

Dans un article payant, le Sun rapporte que la cigarette électronique qu’il était en train de fumer a surchauffé et finalement explosé. « La cigarette brulait dans ma main, je l’ai lâchée et elle a finalement explosé », précise David Aspinall. Des bouts de métal de la batterie ont été projetés sur ses jambes et un début d’incendie s’est même déclaré à son domicile.

9 jours d’hospitalisation pour une cigarette électronique défectueuse

David Aspinall s’est réfugié chez un voisin qui a prévenu les secours. Les médecins ont comparé ses blessures à des blessures par balle. Dans cette mésaventure, il a perdu un litre de sang, il écope de 9 jours d’hôpital et devra subir de multiples greffes de peau.

En août dernier, un autre Britannique avait trouvé la mort dans un incendie vraisemblablement causé par le chargeur de sa cigarette électronique, qui n’était pas celui d’origine.

 

Source : Metronews

Pin It on Pinterest

Shares