Revue du kit Dripper Taifun V2 par Smokerstore


Revue du kit Dripper Taifun V2 par Smokerstore

Possesseur de produits Taifun, j’ai toujours apprécié leur matériel: il s’agit de mods et atomiseurs allemands d’une qualité de fabrication et de finition irréprochable, plutôt simples d’utilisation, durables, et procurant une vape digne des meilleures. Bien souvent avec ces produits, on dispose d’une panoplie d’options et d’accessoires permettant de régler sa vape comme on l’entend.
Je dispose d’un Taifun GT2, qui peut être équipé d’un kit Dripper Taifun originalement conçu pour être associé au Taifun GT premier du nom. Sorti il y a quelques années maintenant, il s’agit là d’un accessoire permettant de transformer son Taifun GT en un dripper rivalisant aisément avec les meilleurs drippers « de l’époque ».

dripper-taifun-v1

Le dripper Taifun V1 associé à la base du GT1

Fort de ce succès, les allemands de Smokerstore ont remis le couvert avec une nouvelle mouture repensée et plus au goût du jour : Le kit Dripper Taifun V2.

On va constater que ce nouvel accessoire reprend les codes typiques de Taifun, à savoir: le diamètre de 23 mm, les moletages qui font honneur à la précision et au professionnalisme des allemands (« deutsch qualitat » comme on dit !), la gravure du produit (ici en l’occurrence « dripper v2 ») avec la typo habituelle, et un airflow avec des bagues très fines et de petits trous. Bref, on sent bien la patte Taifun.

Ici le dripper Taifun V2 associé à la base du GT2

Le kit dripper Taifun V2 associé à la base du GT2 et un driptip Taifun Monster

Déjà, ce dripper m’enchante vraiment par son design qui n’est pas sans rappeler le Taifun Vireo Maxi. Le rendu visuel de l’ensemble est tout simplement magnifique, ils sont faits l’un pour l’autre. Vous l’aurez sans doute compris, il faut déjà avoir une base de Taifun GT/GT2/GT2Air/GSL pour faire fonctionner ce kit, puisque bien entendu, cet accessoire est conçu pour lesdits atomiseurs, et pas l’inverse.

Hé ouais, faits l'un pour l'autre !

Hé ouais, faits l’un pour l’autre !

Le kit est composé de 4 pièces (3 si on ne compte pas la bague d’airflow qu’on ne démonte pratiquement jamais), et il est facile à mettre en place. Les Taifun GT/GT2/GT2Air/GSL sont compatibles, on a donc le choix. Il suffit de ne prendre que la base de votre atomiseur, et d’y visser le kit dripper, et on peut même garder le montage utilisé avec le tank, ainsi que le coton.

De gauche à droite : la chambre, la bague d'airflow, le topcap, le drip cap, et le driptip Taifun Monster (que j'ai acheté séparément).

De gauche à droite : la chambre, la bague d’airflow, le topcap, le drip cap, et le driptip Taifun Monster (que j’ai acheté séparément).

Concernant le montage, on reste sur un coil en plein centre de la chambre, entre les plots positif & négatif. Cependant, l’airflow le permettant, on va pouvoir s’autoriser à faire un montage plus virulent,… plus bourrin ! Pour ma part, j’ai opté pour un bête coil en spires espacées SS316L 0.4,  tours sur 2.5 mm de diamètre pour une valeur résultante de 0.53 Ohm. C’est pas le plus gros coil du monde, mais ça envoie pas mal ! 

La cuve est large et accueille une grande quantité de coton.

La cuve est large et accueille une grande quantité de coton.

Ce dripper présente de nombreux avantages, à commencer par son étonnant silence, même en config aérienne. Merci à l’usinage sans faille. On entend un peu l’air passer, mais il n’y a absolument aucun sifflement.

Ensuite, on peut régler l’airflow au poil de cul selon ses goûts: On a une arrivée d’air par le dessous réglable via les bases GTx/GSL, ainsi qu’une bague d’airflow donnant directement dans la chambre via le kit, qui comporte pas moins de 12 trous (3 x 4 trous) arrivant de 3 angles différents.

Quant au drip-cap, c’est un vrai avantage lorsque l’on recharge en liquide. Il suffit de le tirer par le moletage au sommet de l’atomiseur, ou même par le driptip, et on a toute la place pour verser son liquide nonchalamment. En effet, les joints sont bien calibrés, et le résultat, c’est que le drip-cap se retire sans forcer (en gros, on n’a pas besoin de tenir le mod pour le retirer), mais ça tient suffisamment bien pour éviter qu’il se fasse la malle tout seul.

Ce drip-cap dispose également d’un autre avantage de premier ordre : on ne subit aucun « spit-back » (jet de liquide bouillant dans la bouche) grâce à une conception, pas révolutionnaire, mais ingénieuse.

Le drip-cap ne se balade pas tout seul, car on constate la présence de deux joints bien ajustés. On peut également discerner une petite plaque ronde tenue par 3 points (on n'en voit que deux sur la photo) : C'est l'anti spit-back, et ça fonctionne parfaitement.

Le drip-cap ne se balade pas tout seul, car on constate la présence de deux joints bien ajustés. On peut également discerner une petite plaque ronde tenue par trois points (on n’en voit que deux sur la photo) : C’est l’anti spit-back, et ça fonctionne parfaitement.

Et comment ça vape ?

Plutôt bien, si on tient compte du silence, de l’anti spit-back, et de l’arrivée d’air très régulière et précise. Le hit est un peu plus doux que d’autres drippers à taux de nicotine équivalent, et le volume de vapeur est conséquent.

C’est un mono-coil, donc on est sur une vape entre froide et tiède due à la taille de la chambre un peu trop large à mon goût. Il faut jongler un peu pour y installer un dualcoil, ou un fil plus tarabiscoté type Clapton, et la vapeur résultante deviendrait alors plus chaude et goûteuse. C’est un point noir à mon sens, car il s’agit d’un dripper, et la température de la vapeur influe directement sur le rendu des saveurs, qui n’est pas tout-à-fait à la hauteur d’un produit Taifun. C’est le seul point noir qu’on peut lui reprocher, et malheureusement, comme il s’agit d’un dripper, il est difficile de pardonner ce genre d’erreur.

Cela dit, je prends quand même un certain plaisir à utiliser cet atomiseur pour ses avantages indéniables. Avec un montage adapté, il performe malgré tout admirablement. Et associé à un Vireo Maxi, il faut dire que le design de l’ensemble est terriblement sexy.

En bref, un matos de très grande qualité et parfaitement fonctionnel, qui, si on lui pardonne une erreur sur le rendu, saura faire plaisir à son utilisateur.

Vous pourrez retrouver le Kit Dripper Taifun V2 en suivant ce lien.

Pin It on Pinterest

Shares