Revue du Taifun Vireo Maxi par Smokerstore


Revue du Taifun Vireo Maxi par Smokerstore

Heureux possesseur de l’excellent Taifun GS II, un atomiseur reconstructible au format peu courant de 19mm, j’ai toujours voulu un mod qui va bien avec. Je suis très fan du format tube, mais malheureusement, il n’y a guère que deux choix qui s’offraient à moi : les mods mécas, et le pipeline pro II. Les mécas c’est sympa, mais il faut tout le temps les entretenir pour que ça fonctionne à leur plein potentiel, et c’est un côté très pénible. Quant au Pipeline pro II, il n’a guère le format adapté à un atomiseur en 19mm. Et c’est là qu’est sorti le Taifun Vireo, un magnifique mod en 19mm, reprenant le design du Taifun GS II.

mod Taifun Vireo 19mm

Le Taifun Vireo dans sa version 19mm

Quelle aubaine, me dis-je, à la vue de ce superbe mod. Cependant, une caractéristique de ce mod m’a fortement déplu, et m’a fait l’effet d’une douche froide. Il emploie des accus 16650, qui ont pour meilleure référence les Sanyo 2500mAh, qui je le rappelle, ne vont pouvoir encaisser un courant de décharge maximal supérieur à 5A, soit une résistance minimum de 0.84ohm(sans compter qu’utiliser des accus à leur plein potentiel en permanence n’est pas bon). Tournant entre 0.6 et 0.7ohm en général, on ne peut pas dire que ce mod allait me convenir

 

C’est alors qu’un peu plus tard, je vois sur la page Facebook de Smokerstore, un teasing pour un mod exactement identique, si ce n’est pour son diamètre de 23mm : Le Taifun Vireo Maxi.

J’ai attendu des mois avant de me dire qu’il ne finirait probablement par ne jamais sortir, mais c’est alors qu’en février, il finit par sortir !

Après deux mois d’économies, je finis par me l’offrir, pleinement conscient que je ne l’utiliserai de toute façon, pas avec le GS II, à cause de leurs diamètres trop différents. C’est pas grave, je mettrai mon GS II sur une VTC mini tandis que je prendrai un autre ato pour ce nouveau mod (en l’occurence, un Change de Steampipes).

13059379_1087427084632197_1180502929_n

Le Taifun Vireo Maxi (23mm) associé au Change de Steampipes (22mm)

Mais sans plus attendre, suite au cheminement qui m’a amené à faire cet achat, rentrons dans le vif du sujet :


Caractéristiques du Taifun Vireo Maxi

– Contrôle par microprocesseur
– Mod mécanique non régulé contrôlé par microprocesseur.
– Nouveau Switch optico-magnétique breveté
– Verrouillage du mod électronique par 5 clicks
– Avertissement de batterie faible de 3 à 2,6 Volts, avant coupure.
– Capteur de température du MOSFET pour protection en cas de courants extrêmes
– MOSFET haut de gamme créant une résistance infime de 0,001 Ohm en fonctionnement
– Protection de surcharge du MOSFET
– Protection contre l’inversion de polarité
– Protection d’arrêt à 15 secondes en cas de fonctionnement continu / déclenchement accidentel
– Fonctionne avec des accus au format 18650 et 18500
– Résistance minimum du montage : 0.1Ω
– Diamètre : 23 mm
– Métal : Acier inoxydable (1.4301)
– Longueur totale: 93 mm en 18650 et 78 mm en 16500
– Poids : 104g en 18500 et 118g en 18650

Décortiquons un peu cette fiche technique indigeste :

  • Lorsqu’on entend « contrôle par microprocesseur », il s’agit du fait que le lorsqu’on va appuyer sur le switch, c’est l’électronique qui va se charger d’envoyer du courant, et non un contact mécanique
  • « Switch optico-magnétique » : Alors ça, c’est probablement l’un des points les plus intéressants. La partie magnétique ne s’occupe que de repousser le bouton lorsqu’on appuie dessus, comme un ressort, tandis que la partie « optique » va simplement ordonner à l’électronique de faire fire, sans contact mécanique, qui d’habitude sur les mécas, sont responsables des minuscules arcs électriques créant de l’oxydation. Ces deux caractéristiques couplées nous affranchissent de tout entretien du switch, et c’est vraiment le pied !
  • Le verrouillage du mod par 5 clics ne va dépayser personne qui ait déjà utilisé une batterie eGo. Tandis que l’avertissement de batterie faible, va tout simplement nous empêcher de faire la bêtise de décharger trop profondément notre accu, le flinguant au passage. Quant à la protection d’arrêt à 15sec, il s’agit là d’un « cut-off » qui nous empêchera de cramer notre atomiseur(et notre poche de jean) si on a mis notre mod dans la poche sans le verrouiller.
  • La résistance minimum de 0.1Ohm nous garantit une large fourchette de montages tout en nous protégeant contre les courts circuits.
  • Alors il faut bien comprendre que le MOSFET ne nous garantit pas un voltdrop de 0.001. Le corps du mod, les pas de vis, la connexion 510, plus où moins encrassés, vont aussi jouer un rôle là dedans, mais on reste néanmoins sur un mod avec un voltdrop imperceptible. L’usinage et les filetages rendent honneur à la réputation des Allemands(même en forçant pour serrer, ça ne grippe jamais).
  • Pour ce qui est du format, on reste sur un mod compact.

Nous sommes alors sur un mod au format tube, bien que très sécurisé, nous offrant une amplitude de montages n’ayant à rougir d’aucune comparaison. Le voltdrop quasi nul assure une autonomie décuplée.


Modulable et interchangeable

Ce côté modulable du Taifun Vireo Maxi est très appréciable : On peut le personnaliser à sa sauce, en changeant l’anneau du top-cap et le tube d’extension 18500->18650 par d’autres anneaux de couleur(acier, orange, or, rouge, violet, vert, gris, et bleu), en aluminium anodisé en lieu et place de ceux d’origine en acier.

On peut également ajouter un driptip « Taifun Torso » bénéficiant d’anneaux arborant les mêmes couleurs que ceux disponibles pour le mod. Et comme si ce n’était pas suffisant, on peut aussi interchanger l’anneau de topcap et le tube d’extension entre le Vireo Maxi et le Skarabaüs, puisque finalement, il s’agit du même mod, seul l’aspect change.

Pour ma part, je conserve le tube d’extension d’origine, et j’ai changé l’anneau du topcap par celui en gris, 23mm vers 22mm. J’ai également mis un driptip Torso avec un anneau gris dessus.

Bien entendu, ces petits ajouts au paniers ont un coût, mais quand on veut un fini parfaitement à son goût, on ne rechigne pas à rajouter ces petits suppléments finalement peu onéreux en comparaison du mod. Quitte à acheter une voiture de luxe, autant qu’elle soit toutes-options, non ?

bagues couleur vireo maxi

Les différents anneaux de topcap

bagues-de-couleur-tube-vireo

Les différents tubes d’extension

 

 Une vraie simplicité d’utilisation

D’accord, ce n’est pas réellement un mod méca. Cependant, il fonctionne pareil : on va calculer sa loi d’ohm pour savoir à quelle puissance on vape, et la chute de tension de l’accu va se répercuter sur cette même puissance.

On a néanmoins les avantages en terme de sécurité, et de simplicité, d’un mod électro : 5 clics pour verrouiller/déverrouiller, protection contre les court-circuits, coupure quand l’accu atteint une tension trop faible, cut-off de 15sec, protection contre l’inversion de polarité, et entretien quasi-nul grâce au switch optico-magnetique.

Un voyant est également présent juste au dessus du switch, qui s’allume en vert lorsqu’on fait fire, ou en rouge, lorsqu’on verrouille le mod. Le voyant rouge peut aussi s’allumer lors d’un court circuit.

Même un débutant dans le méca peut s’en sortir, et en toute sécurité s’il vous plait.

 

Aucun entretien et conductivité hors normes

Revenons un peu sur ce qu’est un mod méca à proprement parler : Il n’y a pas d’électronique embarquée, lorsqu’on appuie sur le switch, on déplace une pièce conductrice qui vient fermer le circuit électrique. Lors de ce processus, il y aura toujours un petit arc électrique au moment et à l’endroit où le circuit se ferme. Ces arcs électriques vont alors former de l’oxydation à l’endroit où ils frappent. Ladite oxydation est isolante, et à terme, va détériorer le bon fonctionnement du mod. Et c’est là qu’on va devoir entretenir notre mod, à coups méticuleux de nettoyage, polish, laine d’acier, j’en passe et des meilleures.

Et c’est là que l’électronique nous montre toute son utilité ! Dans un mod comme le Taifun Vireo Maxi, il n’y a pas d’arc électrique, parce que le circuit se ferme et s’ouvre grâce à l’électronique. On est donc face à un mod qui ne requiert que l’entretien de base, à savoir : Décrassage des filetages de temps en temps, nettoyage du mod pour qu’il reste bien propre et joli, et c’est tout !

Quant à la conductivité, la longueur et l’extrême qualité des filetages, la densité de l’acier, et le « MOSFET haut de gamme » font leur boulot à merveille : On sent à peine la chute de tension de l’accu, et ça envoie la purée comme il faut sans sourciller avec un voltdrop quasi nul. Il est à noter que cette conductivité augmente notablement l’autonomie de la batterie.

 

Pour conclure…

Je suis vraiment très content de ce Taifun Vireo Maxi. Pour moi, il s’agit du méca(même s’il n’en est pas vraiment un) ultime.

Il est simple et pratique à l’utilisation, sécurisé et robuste, d’une qualité indéniable. La limite de 0.1Ohm est appréciable et très largement suffisante. Si on souhaite descendre plus bas, je ne peux que conseiller d’aller voir du côté des box avec plusieurs accus en parallèle, les tubes ne sont pas fait pour ça.

Taifun réalise ici un véritable bijou à mi chemin entre le bel objet digne d’être exposé dans une vitrine, et un mod de haute volée avec une technologie innovante dans le monde de la vape.

PS : Etant un petit nouveau parmi l’équipe de Vapor Gate, je vous remercie de m’avoir lu jusqu’ici, et j’espère que ce premier article vous aura plu, et que vous apprécierez les prochains.

Taifun Vireo maxi & GSII

J’ai quand même mis mon Taifun GSII dessus pour voir, et le rendu n’est pas mal du tout !

Lodse
at
Ancien rédacteur chez Danyvape (sous le pseudo "Lodse"), je suis un passionné de beau matériel, de reconstructibles, et de montages.
J'ai fini par rejoindre Vapor Gate, qui partage ma vision de la vape.
Diplomate et enthousiaste, j'aime partager mes connaissances et échanger avec les débutants comme avec les plus chevronnés.
  • Raphaël

    Félicitation pour ton premier article je te suivez sur le navire et continuerai de le faire ici… Sinon très bel objet qui accompagnerai à merveille mon gsl en 23…

    • Thom

      Je te remercie ! 🙂

      Effectivement, le GSL et le Vireo Maxi sont fait l’un pour l’autres. C’est un setup sublime.

  • Trob

    Hello Lo.. Thom
    Content de voir que tu as posé tes valises ici, chouette article !

    Bonne Continuation,
    Trob

    • Thom

      Tiens Trob salut !
      Je te remercie 🙂

Pin It on Pinterest

Shares