< M.a.J.> Salon e-cigarette annulé : La joie de la théorie du complot


Disclamer : cet article sera « updaté » dès que de nouvelles informations tomberont. Nous avons affaire à un très grand nombre d’interlocuteurs différents, il est très délicat d’avoir la réponse de tout le monde au même moment. Nous laissons comme d’habitude la porte ouverte aux différentsacteurs mis en cause pour entrer en contact avec nous.

EDIT: Via son compte Facebook, Le Vapexpo publie un communiqué:

 

Chers professionnels, chers vapoteurs,

Depuis près de 48h, la confirmation de l’annulation du salon E-cigarette voit des rumeurs de toutes sortes se propager sur la toile. Sur les réseaux sociaux, sur les blogs spécialisés, Vapexpo et le directeur du salon font l’objet d’accusations graves, sans aucun fondement, de critiques acerbes mais également, par certains, d’insultes personnelles qu’ils ne peuvent tolérer.

L’organisation avait choisi de rester muette suite aux accusations après le fiasco de l’E-Cig Show où le mot « boycott » avait été avancé. Mais aujourd’hui, l’organisation Vapexpo et le directeur du salon souhaitent dénoncer le rapprochement intolérable, en termes diffamatoires, de la réussite du salon Vapexpo avec l’annulation ou l’échec d’autres salons professionnels de la vape en France et souhaitent réaffirmer que le salon Vapexpo ou Innovaping Days n’ont aucun rapport direct ou indirect avec les autres salons. Les exposants, tous indépendants, sont libres d’aller aux salons qu’ils souhaitent et surtout là où ils estiment pertinent d’aller. Pour preuve, le nombre d’exposants présents à la première édition de l’E-Cig Show.
Des salons à moitié plein ou annulés ne peuvent que donner une mauvaise image de la vape française sur le plan national et international et Vapexpo est le premier à le déplorer.

Voilà maintenant 3 ans que l’équipe Vapexpo côtoie le milieu de la vape. C’est en passionnée et consciente qu’il fallait fédérer la filière pour la rendre plus forte auprès des autorités décisionnelles françaises et européennes, qu’elle décide fin 2013, d’organiser le premier salon français et européen de la vape à Bordeaux. Rapidement, grâce à sa connaissance du marché combinée au professionnalisme de son organisation, Vapexpo a été plébiscité par les professionnels, le grand public et les exposants eux-mêmes. Au-delà de l’organisation de ce salon, Patrick Bédué met quotidiennement toute son énergie pour servir et défendre les intérêts de la vape en informant et conseillant les vapoteurs ou fumeurs.

Quand l’objectif premier du Vapexpo est d’être constructif pour la filière de la Vape, en donner la meilleure image possible, tout ceci dans l’esprit de communauté qui l’anime, le directeur ne peut que déplorer les critiques gratuites faites sur son salon ou sa propre personne. Les théories du complot ou du boycott sont faciles à avancer, connaître les vraies raisons des échecs est une chose beaucoup plus difficile. L’organisation de Vapexpo et son directeur n’en sont sûrement pas la cause.

Le leitmotiv de Vapexpo est immuable depuis le premier jour : le professionnalisme et la connaissance du secteur de la Vape. Vapexpo travaille main dans la main avec les médias spécialisés, les institutions, les reviewers, les conférenciers… afin de défendre cette filière trop souvent décriée et devenir un rendez-vous phare pour les exposants nationaux et internationaux, les professionnels et le grand public. C’est dans cet esprit que Vapexpo continuera à œuvrer, pour que la vape ait toute sa légitimité et sa liberté.

 

Article d’origine:

Nous avons été atterrés de l’annonce parue hier soir chez notre collègue Vape.li de la possible annulation du Salon E-Cigarette.

Encore plus quand, via sa page Facebook (déactivée a ce jour), l’organisation du salon à confirmé cet état de fait.

Dès lors, la communauté s’est emballée sur une base de théorie du complot, arrangement sournois, pression, menace et autres frivoleries. Nous avons d’ailleurs déjà vu ça lors du « fiasco » de l’Ecig-show.

On prend les mêmes, et on recommence : salon raté (ou ici annulé), et la cohorte vengeresse se met en route. Très vite, des victimes sont défendues, des coupables désignés, et des vérités sans preuve sont dégainées comme argument massue.

Ce salon a donc été contraint de se voir annuler, suite au désistement « d’une dizaine de professionnels », qui auraient reçu des pressions directes ou indirectes pour ne pas participer à ce salon. Soit. Pourquoi pas.

moonvape-1396718816

Exemple, MOONVAPE : cette enseigne est citée sur les réseaux comme un des nombreux responsables de cet échec. Corollaire, elle fait donc partie de la dizaine de désistements.
Qu’à cela ne tienne, un message privé Facebook plus tard, la réponse tombe :

 

Bonjour Stéphane (NDLR : oui, c’est mon prénom) ! Non nous ne sommes pas du tout désisté, et avons été bien plombés par l’annonce de l’organisateur. Nous nous étions engagés avec 4 marques de liquides américains et un modeur pour qui nous avons déjà pris les billets et hôtels pour les dates du salon.

Donc, non, Moonvape n’a pas annulé. Même question en direct à tous les exposants exposés (ahem) sur la page Facebook de l’événement : le CMF et ses membres pas désistés, Mode Vape pas désisté, MyFree-Cig pas désisté, Klop’s pas désisté… Et aucun ne nous a parlé de pression, à quelques niveaux que se soit. En comptant rapidement, 22 exposants « pro » (hors scientifiques, associations, mais en comptant séparément tous les membres du CMF…) étaient partagés comme faisant partie de cette manifestation. Nous pensons donc avoir pu en contacter une bonne moitié. Et cette moitié devait être présente. Et cette moitié perd de l’argent suite à cette annulation, comme MOONVAPE, et probablement comme tous les autres.

Nous n’avons contacté que les francophones, pour deux raisons : pas de barrière de la langue et pas de décalage horaire. Les grosses sociétés américaines ne semblent pas pouvoir être menacées par un « petit français ».

Nous avons contacté l’organisateur par tous les moyens à notre disposition afin d’en savoir plus sur cette histoire, et éventuellement de pouvoir disposer de cette liste d’annulation. Pour le moment, aucune réponse ne nous est parvenue, malgré des contacts passés très cordiaux. Nous sommes toujours en attente d’une intervention de leur part.

A l’heure actuelle, l’explication d’annulation pour cause de désistement nous semble très peu convaincante. Nous ne trouvons AUCUN professionnel ayant souhaité annuler sa venue. En revanche, à un mois de l’événement, penser remplir 10 000 mètres carrés avec 22 exposants professionnels, ça aurait au moins eu l’avantage de leurs donner de l’espace…

Il nous avait été proposé d’animer bénévolement débats et ateliers pendant cette convention, proposition que nous avions déclinée, mais nous nous engagions à couvrir cet événement de fond en comble, ce qui  semblait ravir l’organisation. Nous soutenions leur projet sans réserve.

Depuis ces échanges, plus de nouvelle, et pas d’avertissement quant à l’annulation.

Un dernier point: Pourquoi ne pas ouvrir un salon « presque vide » ? Une perte d’argent? Hé non. Nous avons pu avoir accès à la plaquette du salon dédiée aux pros :

Capture d’écran 2015-02-18 à 15.05.31

Qui prouve bien que ces annulations (datant de quelques jours maximum) n’auraient contractuellement pas nui aux finances du salon.

Mizmo
Vapoteur assidu depuis 3 ans, administrateur réseau et chef de projet dans la vraie vie, je tente d'apporter ma pierre à l'édifice sur Vapor-gate.com.
Setup du moment : Vaporshark RDNA40 & Origen Genesis V2 + Bell Cap & Pipeline Pro 2 + Change

Pin It on Pinterest

Shares