Revue Matériel – Amstaff d’Animodz


« Amstaff ou American Staffordshire Terrier, est et doit rester essentiellement un chien de compagnie. La sélection entreprise sur son caractère a limité son agressivité et a permis d’obtenir un chien très doux. Ce n’est que si l’on stimule l’agressivité de ce chien (par exemple avec des méthodes cruelles) que celle-ci peut réapparaître nettement. À cause de son passé de combattant, il peut se montrer bagarreur avec les autres chiens, mais il est facile de le sociabiliser quand il est jeune. »

Tout un programme…

Préambule :

De par la nature de notre communauté, son implication dans la lutte contre les clones et par conséquent la proximité plus ou moins importante avec les artisans, les modeurs et le Collectif des Modeurs Français en particulier, j’ai pris le parti de ne pas contacter le modeur du Amstaff pour faire cette revue. Je le connais, je connais son entourage, et afin de préserver le semblant d’objectivité qu’il me reste, j’ai préféré me passer des éventuels détails que cela aurait pu m’apporter. Je m’excuse donc par avance des oublis techniques ou des imprécisions provoqués par ce choix. Pour cette revue je dispose d’un Amstaff SS inox qui m’appartient.

Le contexte de ce mod :

atelier-animodz-2Le Amstaff est un mod 18350 et 22mm à switch ressort de Animodz , modeur français et membre actif du CMF. Depuis plus de deux ans la société Animodz fabrique des mods, des atos et des drip tip dans le sud de la France et est en constant développement. Elle est principalement constituée par 2 personnes, Aniki et Fonky Takinni, le premier étant « l’artiste », la seconde son double et son meilleur soutien. L’Amstaff n’est ni son premier ni son dernier mod en date mais reste, à mes yeux son meilleur succès, et sûrement, le plus connu. La sortie récente du Dogfather me fera mentir je l’espère pour eux…

atelier-animodz-1Vous l’aurez compris par le nom de l’entreprise, par les noms des mods ou encore par les visuels, Animodz construit des mods sur le thème du chien, notamment grâce à des switchs évocateurs. Au départ, Aniki construisait ses mods dans son atelier, depuis peu, pour faire face à la demande croissante, certainement dans le but de croître et d’améliorer la qualité  de sa production, il fait appel pour partie à la société Vape Prod qui est gérée par des français mais dont les ateliers sont situés à Taïwan. Sujet à polémique, il est bon de préciser qu’Animodz contrôle la qualité de production et que Vape Prod n’a plus rien à prouver dès lors que l’on s’intéresse ou que l’on connait leur mod FL.

Très demandés, les mods d’Animodz sont disponibles en boutique physique et sur son site. Le modeur fonctionne, comme beaucoup de ses collègues, par batch plus ou moins réguliers. Leur site internet est un régal et on peut noter une excellente tendance de marketing et une qualité de communication visuelle assez rare en France pour être soulignée.

La technique du mod :

  • Le top cap

IMAG0029IMAG0033IMAG0034Le top cap est en laiton et se compose de quatre pièces distinctes, le corps, un isolant entre le positif et le négatif, le pin et un écrou cranté. Le corps est massif et le soupeser installe tout de suite la qualité des pièces à assembler. Le pin est fileté et permet de régler en hauteur dans le top cap la connexion avec n’importe quel atomiseur. Un écrou, que je qualifierais de « punk », à cause de ses picots (dont l’utilité m’échappe…) vient se visser sur le pin afin de permettre de régler également la connexion avec n’importe quel accu en donnant un effet télescopique. Je regrette que le pin ne dispose que d’une seule encoche pour tournevis, une de chaque coté aurait été plus pratique pour les réglages.

  • Le tube

IMAG0030Vous aurez remarqué dans la photo de présentation de l’article que les tubes (et le reste…) se déclinent en de multiples finitions et couleurs. Sans toutes les citer, notons le célébre Brass’tard full laiton ou l’entrée de gamme avec le tube aluminium qualité alimentaire à seulement 89 €. Le tube dont je dispose est un 18350 (taille de base du Amstaff) et en inox, et si j’en crois la réçente collaboration avec Vape Prod, il est en inox 316L. Tout comme le top cap, la sensation massive du tube pose la qualité du matériel que vous avez entre les mains ! Des tubes aluminium en 18500 sont parfois disponibles sur le site du modeur et l’on peut regretter l’absence de tube 18650,voire même l’absence d’une offre 18350/500/650, ce qui rendrait ce mod beaucoup plus attractif à un plus grand nombre de vapoteurs. Personnellement grand fan de sobriété et de petit mod, j’apprécie particulièrement l’absence de gravure sur le tube en dehors des 5 lignes discrètes du bas ainsi que sa taille 18350 réduite, 66mm. On est loin des 49mm du 4nine mais on a un mod beaucoup plus réglable et sécurisant…

  • Le switch

IMAG0028IMAG0031IMAG0032Tout comme le top cap et le tube, là encore la partie basse de ce mod laisse une impression massive et solide. Ce switch est composé de 4 pièces. Le corps et la bague de verrouillage sont en laiton, le bouton de switch avec sa magnifique gravure patte de chien est en aluminium (attention à sa fragilité au démontage), le ressort (oui switch à ressort) semble être plaqué en argent mais je ne peux pas le confirmer. La vis de contact est elle aussi en laiton massif. La course du switch est relativement courte sans trop l’être, ni trop dure ni trop molle, et ne rate absolument jamais son coup. On ne peut pas passer à coté du trou de dégazage intégré au corps du switch et qui vous met en sécurité en position verrouillée ou non verrouillée.

  • Les filetages de l’ensemble

Qu’il s’agisse du pin ou de la vis de contact, des filetages du tube ou des corps du top cap et du switch, il n’y a aucun reproche à faire. Aucun blocage, aucun bruit dérangeant, aucune difficulté pour visser ou dévisser l’ensemble. Juste, peut-être, un léger souci isolé sur le mien. À force de visser et dévisser la bague de verrouillage, la vis de contact a tendance à se dévisser et faire ressortir le bouton du switch, pour y remédier il suffit de penser à la resserrer correctement à chaque changement d’accu.

Feeling et ressenti du mod :

Il faut être clair c’est un mod fantastique et vous trouverez peu d’utilisateurs pour me contredire. Bien évidemment il n’est pas parfait, on peut lui reprocher de manquer d’options sur les tubes, lui trouver un microdéfaut par-ci par-là, mais lequel est parfait ? Avec ce mod la critique peut être esthétique mais peu technique. Son nom, le Amstaff est prometteur… Mais ne pas s’attendre à un mod qui envoie du lourd ! On n’est pas avec un mod philippin… Dans la catégorie American Staffordshire Terrier c’est le chiot, il est petit, trapu, costaud mais surtout mignon.

Quand on a ce mod entre les mains, la première sensation est la qualité !  Son poids, les matériaux, l’ensemble du mod inspire la bonne fabrication. Une fois qu’on l’a ouvert et réglé on s’aperçoit de sa simplicité d’utilisation. Réglage de la relation pin/ato, ajustement de la relation pin/accu et c’est terminé. Par voie de conséquence la confiance s’installe. Un mod qui regroupe qualité, simplicité et confiance, ce n’est pas tous les jours…

Récapitulatif technique :

  • Mod 3,7V, fonctionne avec accu 18350 (IMR ou IC recommandés)
  • 22mm de diamètre
  • Switch Verrouillable
  • Top cap , bottom cap, et switch en laiton, corps en inox
  • Connecteur 510 taillé dans la masse
  • Plot central du connecteur réglable
  • Fraisages interne pour un dégazage via le switch en position verrouillé comme non verrouillé

 

Bonne vape à tous ! Nico


  • Asha Donoma

    super interessant et genial pour takini et aniki

Pin It on Pinterest

Shares