Revue du Squape E[motion] par StattQualm


Revue du Squape E[motion] par StattQualm

Plutôt fan (tardif) du Squape R[s], je l’ai utilisé pendant pas mal de temps, encore jusqu’à cette année. Tout ce qui manquait à cet atomiseur était un remplissage par le haut, et de quoi réduire l’arrivée d’air sous la résistance afin de pratiquer l’atomiseur en MTL (Mouth To Lung, de l’inhalation en deux temps) de façon plus optimisée. C’est vrai… Ce Squape R était un excellent atomiseur assez polyvalent et novateur pour son époque : Montage simplissime, accès à ce dernier avec le réservoir rempli, plateau de montage en aluminium avec traitement isolant « Ematal » pour éviter les court-circuits, différents plateaux de montages, bon rendu, gros volumes de vapeur(on va revenir là dessus), usinage impeccable et pyrex, j’en passe et des meilleures. Vous trouverez une revue du Squape R[s] par ici.

Squape E Squape Xs

Le Squape X[s]

Il y a peu, les suisses de chez StattQualm ont sorti un nouvel atomiseur reconstructible : Le Squape E[motion]

Squape E Squape E

Le Squape E, un design signature mis aux goûts du jour

Un véritable bijou équipé de toute l’expertise et l’expérience de StattQualm.


Packaging et contenu du Squape E :

Squape E boite

L’atomiseur est livré dans une élégante boite en carton dur avec un revêtement tout doux…

Squape E packaging

…dans lequel l’atomiseur et ses accessoires sont bien protégés.

 

Squape E contenu & access

Nous avons en face de nous le Squape E, ainsi que ses accessoires : le plateau W, un pin MTL(1.6mm), et quelques joints de rechange et un manuel d’utilisation. Un driptip est également inclus.

Squape E ruban

Et en bonus, un ruban en caoutchouc est également fourni afin d’avoir une prise ferme lorsqu’un filetage est coincé (même si ça ne m’est pas encore arrivé avec le Squape E).

Accessoires additionnels :

Deux plateaux sont disponibles en option :

  • Le plateau B autorise des montages plus jouflux qu’avec le plateau livré avec l’atomiseur (W), et il n’est pas sans rappeler le plateau de montage du Taifun GT III.
  • Le plateau D, quant à lui, est destiné au dual-coil (montage de deux résistances). C’est le seul plateau qui n’est pas compatible avec les pins de réduction d’airflow.

Des pins de réduction d’airflow sont également disponibles en option : 1.3mm, 2mm, 2.5mm. De quoi avoir un airflow à votre goût, particulièrement pour les amateurs de MTL.


Caractéristiques et fonctionnalités du Squape E :

Squape E 45ml 20ml

(Crédits photo Pipeline-france)

  • Diamètre : 22mm
  • Hauteur : 59mm (sans compter le driptip et la connexion 510)
  • Poids : 57.5g
  • Contenance : 4.5ml ou 2ml
  • Connexion 510 ajustable plaquée or
  • Remplissage par le haut de l’atomiseur (topfilling)
  • Contrôle de l’airflow via une bague et par des pins interchangeables
  • Différents plateaux en option : W, B, D (plus d’infos dans la suite de cette revue)
  • Accès au montage même avec le réservoir plein
  • 3 positions : vaper, remplir, fermer (plus d’infos dans la suite de cette revue)
  • Traitement isolant de l’intérieur de la chambre, plateau inclus
  • Matériaux : Acier inoxydable 1.4404 / 316L (réservoir et base) ; vitre du réservoir en borosilicate, plateaux en aluminium anodisé ématal ; connexion plaquée or ECOBRASS
  • Plusieurs couleurs disponibles pour la bague d’airflow/locking system : Noir, orange, bleu, rouge, violet, vert

Décortiquons un peu cette fiche technique indigeste :

  • Pour ce qui est de la contenance, il existe deux versions de l’atomiseur : la version standard est en 4.5ml, et la version nano est en 2ml.
  • Le remplissage par le haut se fait via un trou de 2mm, et un autre trou est pratiqué en face pour que l’air puisse s’échapper du réservoir.
  • La bague d’airflow a radicalement changé par rapport au Squape R : Le réglage est analogique. On peut régler finement et précisément le flux d’air entrant. Il n’y a plus ce système a ressort&bille n’offrant que 6 positions. L’un n’est pas forcément moins bon que l’autre à mon sens. Des pins d’airflow sont également disponibles afin d’optimiser la convection de l’air sur le coil pour les amateurs de MTL (Mouth To Lung/tirage serré & inhalation en deux temps)
  • Les différents plateaux sont faits pour des utilisations & montages différents : Le W, livré d’origine, est fait pour un montage très permissif pour n’importe quel débutant dans le reconstructible, il faut le vouloir pour rater son montage avec celui ci. Le B, disponible en option, ressemble beaucoup au plateau du Taifun GTIII, qui acceptera les liquides les plus visqueux ainsi que des puissances plus élevées que le W. Quant au D, il s’agit d’un plateau optimisé pour le dual-coil.
  • L’accès au montage avec un réservoir plein est devenu un « must-have » dans le monde du reconstructible. Une fois qu’on y a goûté, il est difficile de revenir en arrière. On réalise qu’on a fait une erreur de montage, c’est pas bien grave, il suffit de rouvrir son ato sans pour autant devoir drainer son réservoir.
  • L’avantage d’un plateau en aluminium, est le fait que ce métal est très oxydable : En effet, l’oxydation produite par le traitement d’anodisation ématal le rend totalement isolant. Ce qui pardonnera certaines erreurs de montage, en évitant les courts circuits éventuels.
  • Atomiseur en acier, vitre en bosorilicate, connexion plaquée or, il n’y a guère mieux que ces matériaux.

Présentation du Squape E[motion] :

Le Squape E[motion] est un atomiseur haut de gamme de chez nos amis suisses Stattqualm. Il s’agit d’une compilation de fonctionnalités de tous les précédents Squape :

Tout d’abord, ce qui fait la marque de fabrique chez Stattqualm : le traitement Ematal sur tous les plateaux de montage. En effet, ce traitement de surface permet au plateau d’être isolé électriquement. Ce qui signifie qu’aucun risque de court circuit n’est à craindre. Fonctionnalité présente depuis le tout premier Squape.

Le réservoir fermable hermétiquement : Une fonctionnalité présente sur le Squape X, qui permet de s’assurer qu’aucune fuite ne se produise lorsque le système est verrouillé. Imaginons qu’on s’est planté lors du montage, et on est parti faire une promenade. On se rend compte que l’atomiseur émet des glouglous suspects, et on sait qu’il va se mettre à couler. Il suffit de le verrouiller, et ça ne pourra pas couler dans votre poche. D’ailleurs, à propos de poche, le système est tellement efficace qu’on peut ranger le réservoir plein dans cette dernière lors du remontage du Squape E.

Accès au montage avec le tank plein : Une fonctionnalité presque omniprésente sur les atomiseurs récents, tant elle est importante.

Les plateaux sont interchangeables pour multiplier nos expériences de vape sur le même atomiseur. Nous avons d’abord le plateau W, livré avec l’atomiseur, qui est très accessible aux débutants dans le reconstructible, autorisant des montages jusqu’à 2.5/3mm de diamètre, pour une vape assez détendue (10-30w). Puis le plateau B, qui permet des montages avec des fils plus exotiques (claptons, alien, etc.) et permettant une puissance plus élevée (jusqu’à environ 45w). Ce plateau fonctionne néanmoins très bien avec de faibles puissances, mais il est plus exigeant sur le montage, et surtout le dosage de coton. Quant au plateau D, il permet l’utilisation d’un dual-coil, augmentant encore la plage de puissance (jusqu’à 60w environ) pour une production de vapeur conséquente.

Pour ce qui est du design, nous sommes dans la lignée des Squape. Avec cette fois ci, une petite fantaisie : La bague d’airflow et le système d’alimentation de liquide ne sont pas en acier, et on peut en choisir la couleur.

squape E éclaté full

De gauche à droite : bague d’airflow, base, 3 différents decks, , vis des deux pôles, pins d’airfow de différents diamètres, cheminée, réservoir, tube borosilicate, topcap, molette de verrouillage du tank, driptip.

Sachant qu’on n’installe qu’un deck, et qu’un pin d’airflow(ou pas), il n’y a pas pléthore de pièces, et c’est pas plus mal !

squape E eclate usual

On ne le démontera que rarement plus que ça.


Montage du Squape E avec ses différents plateaux :

Ici je ne vais me contenter que de vous donner les différentes subtilités du montage du Squape E. Si vous n’avez jamais monté un reconstructible, veuillez vous référer à cet article pour la confection de la résistance.

Tout d’abord, pour installer un plateau sur la base du Squape E, il n’y a rien de plus simple. Il suffit de retirer les deux vis, et « clipser » le plateau sur la base.

Squape E gif deck

Plateau W :

squape E deck W

(crédits photo Pipeline-france)

 

Le plateau W, comme j’en parlais précédemment, est le plus simple à monter. Je n’ai qu’un conseil à vous donner : Les pattes doivent êtres en position haute.

squape e coil pattes hautbas

Squape E deck w coil

…De cette façon, le coil sera installé bien droit et dans le creux du deck W (ce qui est important pour la convection de l’air) sans devoir faire le moindre effort supplémentaire.

Plateau B :

Squape E deck B

(crédits photo Pipeline-france)

Comme vous pouvez le constater, ce plateau ressemble fortement à celui du Taifun GTIII. En effet, la résistance est montée au centre, deux cuves sont présentes de chaque côté, où on viendra fourrer le coton. Deux fentes sont pratiqués afin d’asperger le coton de liquide. On remarque que deux petits creux sont pratiquées au dessus des arrivées de liquide : Elles servent de détrompeur pour la tige avec laquelle nous allons installer la résistance.

Squape E coil deck b

Avec le deck B, les pattes doivent être en bas, contrairement au deck W.

Squape E coton deck B

Il suffit ensuite de mettre du coton, et de le fourrer dans les deux cuves. Veillez néanmoins à bien combler les deux fentes d’alimentation en liquide, sans pour autant tasser le coton. Pour un néophyte, cette opération demandera un peu de pratique.

Plateau D :

squape E deck D

(Crédits photo Pipeline-france)

Passons maintenant au plateau réservé au dual-coil. J’avertis tout de même que ce plateau sera réservé aux personnes expérimentées en montage. Et je ne compte pas vous expliquer comment le monter, car ceux qui savent faire du dual-coil, n’auront pas besoin de moi pour le monter, et ceux qui ne savent pas devront se tourner vers Youtube et d’autres sites d’informations afin de se renseigner sur les tenants et aboutissants de ce type de montage. Ce n’est pas un montage à réaliser à la légère, beaucoup de paramètres rentrent en compte. Je vous laisse néanmoins avec trois photos pour voir à quoi ça ressemble.

squape E coil deck D


Mon ressenti sur le Squape E[motion] :

Tout d’abord, je tiens à souligner le travail de conception exceptionnel de Stattqualm. Cet atomiseur est bardé de mécanismes intelligemment assemblés afin de nous rendre la vie plus facile. Ce Squape E est facile à vivre de par son remplissage, son montage, et son utilisation quotidienne.

Pour ce qui est du remplissage, on n’a qu’une molette à tourner, et deux trous apparaissent afin d’y plonger un bec de flacon. Pas besoin de démonter une pièce et de la poser dégoulinante de liquide sur le bureau lors du remplissage. Tout reste assemblé.

Quant à son montage, on a les petites indentations autour des vis des pôles qui nous affranchissent de l’habituel demi-tour de fil résistif autour des vis pour bien fixer la résistance. Nous avons également les creux sur tous les decks pour y poser la tige sur laquelle on a réalisé la résistance, qui permettent également d’éviter toute erreur d’inattention lors du montage en faisant office de détrompeurs. En utilisant le plateau W, même les débutants en reconstructibles seront capables d’obtenir un montage satisfaisant sans difficultés.

Les différents plateaux de montage permettent d’adapter l’atomiseur à la vape qu’on aime, et de multiplier les expériences de vape avec un seul et même atomiseur. Nous avons également accès à tout un panel de réglages de flux d’air différents via la bague d’airflow, qui seront systématiquement optimisés au volume d’air englouti par l’atomiseur grâce aux différents pins d’airflow. Cet atomiseur est polyvalent et efficace dans ce domaine, passant du MTL à l’opendraw, jusqu’à des configurations de dual-coils vraiment aériennes.

Le rendu quant à lui est sublime quel que soit le plateau de montage et la configuration d’airflow (bien entendu, plus l’airflow est serré, meilleures sont les saveurs, cela va sans dire, et ne fait exception à aucun atomiseur).

Le système de verrouillage de l’alimentation en liquide est une fonctionnalité efficace et très bien pensée. Aucune difficulté d’utilisation. On peut même mettre le réservoir rempli dans sa poche lors du remontage du Squape E tant le procédé est efficace.

Squape E gif locksystem

Lorsque la molette (pièce noire) est tournée dans le sens horaire, le réservoir devient hermétique. Et lorsqu’elle est tournée dans le sens anti-horaire, l’alimentation en liquide est assurée.

Je remarque également que le volume de vapeur me semble plus conséquent que d’habitude avec d’autres atomiseurs à puissance égale. Je ne saurais dire s’il s’agit d’une conception particulière des Squapes, ou s’il s’agit simplement d’une conductivité nettement supérieure à la moyenne. C’était la même chose avec le Squape R[s].

Néanmoins je lui trouve objectivement 3 défauts :

  • Les trous de remplissages sont petits (2mm) et ne sont pas adaptée à tous les flacons (pour ma part j’utilise des embouts « unicorn » et « gorilla » et ça passe comme une lettre à la Poste)
  • Les plateaux de montage sont parfois difficiles à retirer (l’utilisation d’une pince est parfois nécessaire, tout en protégeant le plateau avec plusieurs épaisseurs d’essuie-tout). Le deck B est le plus simple à retirer, puisqu’il suffit de faire levier grâce aux fentes d’alimentation de liquide.
  • On ne peut pas vraiment changer radicalement de configuration d’airflow à la volée, étant donné qu’il faut retirer le montage avant de pouvoir changer le pin d’airflow. (Je change rarement mon airflow aussi radicalement pour ma part, donc je n’ai pas vraiment de souci avec ça). Cependant, ce souci est aussi une bénédiction pour les amateurs de MTL, qui ont un flux d’air et une convection d’air optimisée quelle que soit la config.

En conclusion…

…Ce Squape E représente plus ou moins tout ce que j’attendais d’un atomiseur en 2017. Il est autant utilisable en MTL qu’en open draw, et il est facile à vivre. J’admet volontiers en avoir marre de réaliser des montages tous les 4 matins, surtout lorsque la procédure est pénible. Ce Squape E brille par sa facilité d’utilisation.

Et comme j’en parlais au début de cet article, je voulais un remplissage par le haut pour mon Squape R[s], que j’adorais. Aujourd’hui, cet atomiseur m’apporte tout ce que j’aimais avec le R[s], tout en ayant fait l’objet d’une sérieuse mise à jour en terme de fonctionnalités.

J’ai souvent entendu dire qu’il n’apporte pas vraiment d’innovations. Je rétorquerais que c’est vrai, cependant, il est aujourd’hui difficile de sortir des innovations tous les ans, alors qu’il y a 5 ans, tout était encore à découvrir. Cependant, le Squape E est une compilation de toutes les fonctionnalités utiles et pratiques du savoir-faire Stattqualm depuis leur premier atomiseur. Et seulement une infime poignée d’atomiseurs disponibles sur le marché peuvent s’en targuer.

Vous trouverez le Squape E[motion] ainsi que tous ses accessoires sur le Pipeline store.

Lodse
Ancien rédacteur chez Danyvape (sous le pseudo "Lodse"), je suis un passionné de beau matériel, de reconstructibles, et de montages.
J'ai fini par rejoindre Vapor Gate, qui partage ma vision de la vape.
Diplomate et enthousiaste, j'aime partager mes connaissances et échanger avec les débutants comme avec les plus chevronnés.

Pin It on Pinterest

Shares