Pendant ce temps… Dans les tabacs…


Le ministère de la santé nous associe bêtement (pas tant que ça, forcément… y’a des enjeux…) au tabac et ses conséquences en transposant la TPD alors que la e-cigarette est le premier substitut au tabac efficace et touchant plusieurs dizaines de milliers, que dis-je… plusieurs centaines de milliers, que dis-je, désormais plusieurs millions de personnes… Bon, faut être réaliste, forcément il y a des petits soucis à peaufiner, d’autres qu’on ne connaît pas encore, mais dans l’ensemble on est déjà certain que la e-cig va coûter moins de vie à la société !

Je rappelle dans le désordre pour ceux qui dorment au fond de la classe, interdiction de la cigarette électronique sur les lieux de travail et dans les lieux publics, l’interdiction d’en faire la promotion même indirecte, certainement quelques petites surprises à venir sur le matériel et j’en passe… Bientôt hormis l’option de s’asseoir sur nos mod et encore qu’en privé, rien d’autre ne sera possible (alerte sécurité : enlever les accus avant, merci ! )

Pendant ce temps il se trouve que les tabacs, eux, continuent allègrement de vendre des clopes aux mineurs ! Bah ouais… C’est ce que révèle une sympathique enquête de l’association Paris sans Tabac que préside notre Dautzy national (Professeur Bertrand Dautzenberg) dont les résultats préliminaires ont été rendu public jeudi dernier.

Ce n’est pas comme si il existait une interdiction générale de vente de tabac aux mineurs et que les buralistes étaient investis d’une mission de service public, hein… Je dirais plutôt une mission de produire le plus de fric possible pour la SEITA et l’état moi, bref…

Dans le détail ! Cette enquête a été menée cette année auprès d’un échantillon représentatif de 2% des élèves des collèges et lycées de la capitale, soit 1776 fumeurs (occasionnels ou quotidiens) et ex-fumeurs. Il en ressort qu’environ la moitié des 12-15 ans interrogés (fumeurs occasionnels, quotidiens et ex-fumeurs) reconnaissent avoir obtenu leurs cigarettes dans des bureaux de tabac. Le taux atteint 80% chez les 16-17 ans, le même que celui observé chez les fumeurs majeurs âgés de 18 à 19 ans. Les autres font appel à des potes ou des membres de leur famille pour obtenir leurs clopes. Pas la peine les gars, les buralistes s’en foutent des lois c’est open bar chez eux ! Sans déconner… Triste !

Pendant ce temps on reproche au secteur de la e-cigarette de pousser les mineurs à fumer, GROS LOL !

Bien sûr le boss des bureaux de tabac est furax ! «Je conteste formellement les conclusions de l’enquête», a réagi Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes, qui questionne les «conditions de réalisation» du sondage, «effectué uniquement à Paris et basé sur la simple interprétation de déclarations faites par des mineurs.» «L’interdiction de vente aux mineurs n’a pas été facile à mettre en œuvre, mais elle est respectée par l’ensemble des buralistes de toute la France», estime-t-il, ajoutant «déplorer» que les mineurs se procurent du tabac par l’intermédiaire de personnes majeures, et qu’ils utilisent Internet pour ce faire.

En gros c’est constaté par l’enquête mais c’est quand même pas la faute des tabacs si les mineurs déclarent se procurer leurs paquets chez eux. C’est vrai, il a  raison Montredon, les mineurs sont des menteurs et l’enquête est pourrie ! Bouuuuuh pas beau l’hypocrisie !

Alors bon, c’est pas nouveau, on se fait b***er. Mais une chose me choque encore plus dans cette enquête !

41% des 12-17 ans (12 ans bordel…) déclarent avoir pu se procurer une cigarette électronique dans un bureau de tabac, vous voyez le topo là ? On nous reproche d’inciter le démarrage du tabac auprès des mineurs avec nos matos de vape, on nous colle des lois tendues pour ça mais les tabacs en vendent aux mineurs… Je passe un sacré paquet de temps dans les shops, jamais vu une boutique de e-cig digne de ce nom vendre un truc à un gamin moi. Et même c’est quasiment un devoir pour certain !

Superlatif ? Scandaleux, intolérable, dégueulasse, etc… Si l’état commençait par faire appliquer la loi aux buralistes avant de nous faire chier avec un substitut efficace qu’ils refilent aux mineurs dans notre dos ? D’ailleurs, en passant, pourquoi ne pas interdire la vente de cigarette électronique dans les bureaux de tabac et laisser ça aux spécialistes !!??

NicOo oO
at
Développeur, Community Manager dans la vraie vie, et maintenant blogueur insomniaque. Depuis ma première égo je suis devenu acheteur compulsif et passionné de vape.
  • Pingback: Selon la Confédération des buralistes, les mineurs achèteraient leur paquet de cigarette sur Internet » DiY Vape()

  • Alfy Burger d’Haem

    J’ai acheté mon premier paquet de clopes à 12 ans, puis un paquet par jour sans jamais que ça ne me pose de problème. Et je n’étais certainement pas un cas isolé, loin de là.

  • Stephane Dorn

    Je traîne aussi dans les shops et malheureusement le cas des mineurs achetant une ecig en shop spécialisé n’est pas ultra rare je l’ai constaté 3 fois. Aux gérants de me répondre: oui mais bon vous comprenez c’est peut-être mieux qu’ils commencent par la vapote ! Les gamins avaient à chaque fois 13 ou 14 ans tout au plus. Aberrant.

    • Ça c’est tout aussi scandaleux que la vente de tabac aux mineurs. Si la e-cig n’a pas une meilleure morale que les vendeurs de tueuses c’est impossible de la défendre.

    • Titan

      Y’a un truc hyper important qu’il faudrait savoir … Est-ce que dans tes 3 cas constatés, c’était des débutants tout court ou des fumeurs « installés » qui voulaient tester … Vu de loin, le constat demeure navrant, mais si c’était des fumeurs de vraies clopes, le problème devient bien différent …

  • Elemmire

    Vaudrait mieux interdire la cigarette tout simplement !!! car ça c’est prouvé depuis longtemps, la cigarette tue beaucoup de monde !!!

Pin It on Pinterest

Shares