Notre mollesse va nous TUER


Je crois à la démocratie. À ce système, né en Grèce (eux, en ce moment, ne doivent plus l’adorer) y’a des centaines d’années, et qui est sensé donner le pouvoir au peuple. Dans les faits, on vote pour des gens qui présentent bien, et ils votent en notre nom, des lois par-ci, par-là, histoire, en principe, de nous rendre la vie plus jolie.

Bon, aujourd’hui, c’est plus trop ça. Enfin si, si tu représentes un domaine, et que tu as du pognon à investir dans la défense de celui-ci, tu peux encore espérer peser dans la balance.
En quelques semaines, on a vu apparaître dans le paysage « informatif » trois mouvements de « contestation populaire »: les taxis, les éleveurs et les buralistes.

Les taxis, leurs problèmes étaient clairs : Les VTC, et UBER en particulier, leur faisaient une « concurrence déloyale », et créaient ainsi un manque à gagner dans leurs secteurs. Je leur glisserais bien que quand tu excelles dans un domaine, la concurrence ne devrait pas t’inquiéter, mais passons.

Les éleveurs, c’était toujours aussi clair : trop d’intermédiaires, trop de grandes distributions imposant leurs prix, ils se retrouvaient à vendre des vaches à perte, pendant que la PAC fait des chèques au Prince de Monaco et à la Reine d’Angleterre, deux gros propriétaires agricoles. Passons, encore.

Les buralistes, euh ..? Ah oui, le paquet neutre! Mesure phare du plan-anti-tabac de Choupinette, déjà appliquée sans (aucun) résultat en Australie.
Ils étaient pas bien contents-contents les buralistes, du coup, forts de leurs possibles leaderships d’opinion de quartier, ils ont fait plier le Sénat. Soit ça, soit les lobbyistes les plus influents dans le monde : comme ceux de Big Pharma ou de Big Tobbaco, ou les deux. Et puis, au passage, pourquoi ne pas en recoller une couche sur la Cigarette Electronique, hein, pour bien faire. L’Aiduce nous en parle dans son communiqué de presse.

Ces trois « combats », gagnés ou en passe de l’être, nous montrent une chose : Pour les Taxis, il suffit de retourner trois VTC et de bloquer Orly pour se faire entendre (on ne débattra pas de l’intelligence consternante de la méthode, ni sur l’impunité de leurs actes).
Pour les éleveurs, on bloque un périf’, on fait cramer des pneus et on attend que le ministre cède.
Pour les buralistes, on fait une manif’ à 10 devant le Sénat, en faisant déverser un peu de carottes sur la chaussée devant la maison du PS, histoire de bien montrer qu’on est « colère ». La métaphore de la carotte devait probablement s’associer avec un slogan sous-entendant dans quelle partie de son anatomie notre élite dirigeante pouvait se l’insérer, idéalement accompagnée d’une poignée de gravier.

Pendant ce temps, nous, vapoteurs, on nous promet un durcissement de la « publicité », et la fin de l’idée de nous octroyer des « vaper’s room » dans les transports publics, et tout ça, en plus du reste.
Bref, nous aussi, on pourrait gentiment penser à utiliser le combo « Carottes-Gravier », parce que, de plus en plus, ça sent le sapin pour la Vape.

Et bordel, que faisons-nous? On constate, comme moi, ce soir. On s’insurge, sur Facebook, Twitter, sur des forums, des blogs. Ça oui, le vapoteur, il sait s’insurger, sans problème.
Imaginez seulement que la moitié de la communauté en ligne « s’insurge physiquement » et manifeste massivement devant le Sénat, l’Elysée, où on veut. Les buralistes étaient 2000 devant le Sénat, soyons 3000?
On pourrait même combiner les techniques qui ont fonctionné dernièrement en déversant des vaches, par-dessus une bagnole Uber enflammée, rue de Solférino ? Si pour eux ça marche, pourquoi pas nous. (« Humour, je précise »)

Si on doit faire un bilan, et ce n’est pas un jugement, c’est un bilan, des mouvements de contestation de Vapoteurs :

  • Quelques bulletins insérés dans des petites boites, dans quelques-uns de nos shops, pour alimenter une démarche européenne, qui n’a finalement pas abouti. L’EFVI était une bonne idée, mais l’Europe a, entre temps et sur un autre sujet, estimé que ce genre de disposition n’avait pas vocation de « modifier » une directive en cours d’exécution, mais d’en « proposer » une.
  • L’embrigadement dans une manifestation de toubibs, qui n’a même pas abouti pour eux non plus.
  • Des Flash-mob passés totalement inaperçus pour les gens « hors communauté ».
  • Des pétitions, physiques, en ligne…

C’est dramatique, mais en France, manifestement, si on ne casse pas d’abris-bus dans une vendetta aveuglée de colère, nos dirigeants ont l’air de penser qu’on n’est pas si motivé, et qu’on râle pour la forme.

Si j’avais du temps libre, ça ferait longtemps que j’aurais jeté ma Quechua devant le ministère de la Santé, en refusant de bouger avant que j’obtienne un résultat. Et que j’aurais motivé du monde à faire pareil. Transformer un bout de trottoir en « ZAD », façon « Notre dame des landes« .
Faire des communiqués de presse, « demander » (ça devrait être « EXIGER ») des rendez-vous dans des cabinets de ministre, c’était très bien, très poli. Mais manifestement, il est totalement inefficace de parler à un stagiaire comm’, fut-il en stage au Ministère de la Santé.

La Fivape, seule association de professionnels (qui a récemment absorbé la SYNAPSE), que fait-elle? Je n’ai pas vu de clients de buralistes dans la rue pour défendre leurs droits de fumeur ! Ou de clients de taxis fans des chauffeurs-râleurs Parisiens ! Ou d’acheteurs de viande réclamant une viande plus chère dans le Carrefour du coin.
Pourrait-on être en droit d’attendre qu’ils se mobilisent pour leur secteur ? Histoire de prouver qu’ils ne regroupent pas que des opportunistes anciens vendeurs de téléphones ou de Thermomix y’a trois ans, et qu’il s’agit bien de passionnés de ce secteur ?

Je ne fustige pas les actions de l’Aiduce, je les soutiens. Mais j’exhorte l’association à durcir le ton. Avec du flegme mou très poli, on n’obtient rien. Malheureusement. Notre mollesse va nous TUER.

Les fans l’auront reconnu, l’image de cet article est tirée de « V pour Vendetta ». Aucun rapport avec la mouvance hacktiviste qui à adopté ce masque comme signe distinctif. Outre que se soit mon film préféré, c’est surtout une très belle façon de comprendre ce qu’un gouvernement peut cacher pour garder le pouvoir en faisant plaisir à ses copains, et surtout, un exemple de réaction citoyenne mémorable. 

« Les peuples ne devraient pas avoir peur de leurs gouvernements. Ce sont les gouvernements qui devraient avoir peur du peuple. »

  • Olivier Choco Lopez

    Faisons une manif devant leur pif où on serait 3000 à foutre en l’air un max de tabac sur leur chaussée!

  • C’est exactement ce que j’ai dit au gars organisateur de la manif contre la réforme des rythmes scolaires. Une belle marche, des slogans… Et après ? « On crame deux-trois voitures !  » ai-je plaisanté.

  • Jeanyves Bourdais

    Qu’il est bon ce billet d’humeur, je suis de ton avis sur le fait que beaucoup vendait des turbomix il y a encore peu de temps.Et que leur but est de prendre un max de blé sans le moindre investissement dans l’avenir de la vape. Quand je vois l’évolution de la vape avec tous ces brevets déposés toujours dans le but d’améliorer l’essentiel, cette effervésence de neurones prouve la richesse de notre pays mais ça on ne le regarde pas non plus. pour moi il n’y aura que l’action commune de tous pour ce faire entendre. La chance que l ‘on a c’est que la passion est entrée dans beaucoup d’entre nous ,moi je dis souvent que je suis passé d’une addiction à une autre, tout aussi onéreuse certe,moins nocive c’est une évidence et à la fin du mois j’ai autre chose à contempler que des paquets vides. Qu’apporte aujourd’hui l’industrie du tabac à part le cancer,rien c’est ça qui est dingue,ah si tu as raison ,elle fait vivre c’est putin de Laboratoire…. Alors je te rejoins sortons de cette molesse et unissons nos forces.

    • Titan

      Inexact, Jean-yves. L’industrie du tabac apporte le cancer et fait effectivement vivre les pharmaciens, mais elle rapporte aussi et surtout 14 milliards d’euros nets annuels à l’Etat (pour 2012), correspondant aux 78,5% de taxes … Une paille … Si on rajoute les économies réalisées par l’Etat sur les retraites non-versées du fait de la mortalité précoce des fumeurs il faut rajouter 6,6 milliards d’euros, pour un total de 20,6 milliards.

Pin It on Pinterest

Shares