Nectar Tank RTA (AP Group) – Review Express


Review Express – Nectar Tank RTA (AP Group)

Comment définir ce « Nectar Tank »? De mon point de vue, c’est un dripper à réservoir. Et un dripper à réservoir, à avoir !
Clairement orienté « restitution de saveurs », il existe trois déclinaisons :Nano (0,7ml) Micro (1,4ml) et Tank (2,9ml).
À noter qu’il est livré sans drip-tip (dommage).

J’ai eu l’occasion d’en attendre parler sur Facebook, via le groupe « Vape’n Sam 2.0 » (que je vous conseille au passage), et d’acquérir il y a quelques semaines la version tank.

Petit tour du propriétaire :

L’atomiseur est livré avec un petit sachet de spare: une clé Alen, deux vis de substitution pour les pôles négatifs et positif (qui sont, elles, cruciformes, bonne idée), des orings, et un seul petit « téton-bouchon ». Il ne faudra pas l’égarer sous peine de devoir faire sans.

Plateau Nectar Tank

Plateau Nectar Tank – Crédit photo allforyummyvapor.com

Le plateau:

Simple et efficace, deux trous pour laisser passer son coton (ou autre, on y reviendra), deux pôles pour le coil, et un trou de remplissage, ici bouché par son petit téton blanc, en plastique  « indéfini ». À noter que le « téton-bouchon » ne semble être présent que dans la version Tank.
Au milieu du plateau, l’air-flow,deux trous, 1mm chacun, alimentés par le côté, au travers du plateau, pour ressortir via un trou que l’on distingue en bas légèrement à droite sur la photo.
Ce système d’alimentation d’air laisse présager une bonne restitution des saveurs.

Et c’est peut-être ce plateau qui me convainc le plus d’ailleurs. Il nous laisse un choix total dans les possibilités de montage: Ekowool, Fibre/Coton et même Genesis (« U-wick » de rigueur)!

Nectar - Différents types de montage

Nectar – différents types de montage. Crédit photo allforyummyvapor.com

 

Le réglage de l’air-flow se fera via la rotation du top-cap, en bouchant plus ou moins le trou d’arrivée d’air. De plus, de légères « rigoles » permettent un réglage le plus fin possible.
L’ouverture de 2mm offrira une vapeur correcte, mais c’est limite pour de l’inhalation directe. Ne pensez donc clairement pas gagner un concourt de Power-Vaping avec.Nectar - Airhole

La chambre d’atomisation :

En un mot, MINUSCULE. Entre ça, et l’airflow « par-dessous », c’est une claque pour le palais lors de la première inhalation.
Jugez par vous même:


Un petit bémol cependant: attention au drip-tip un peu « long » du côté du « 510 » qui pourra venir toucher le coil, surtout sur des gros diamètres de montages. Ici avec un Drip-tip Vaponaute, et un coil en 2,5mm, aucun problème, mais soyez vigilant.

Le tank :

Nectar - VSEn PPMA, attention donc au jus « agressif » (Cannelle, Absinthe, Citron…) qui pourraient attaquer ce revêtement. J’aurais clairement préféré un tank « Pyrex ». En espérant que ce soit en projet. La nature de la fixation du réservoir (deux orings, un en haut, un en bas), sans filetage (à contrario de l’Origen par exemple) laisse présager que cela serait techniquement possible.
La contenance affichée (2,9ml) est un brin optimiste selon moi, on se rapprocherait plutôt de 2,5ml, voire moins avec une grosse quantité de Coton/Fibre. À ce propos, n’hésitez pas à être généreux de ce côté-là, le montage est simplissime une fois le tank enlevé (vers le haut) et cela assurera une bonne étanchéité du tank côté plateau. Pas trop, sinon, ça pique ;).

Il n’est pas impossible que le tank, un peu « opaque » d’origine soit « polissable », un peu comme les cloches des frères Munoz.
Il existe également en plusieurs couleurs : noire, verte, transparente, et même bleue sur les versions Nano/Micro.

 

 Conclusion:

Pour moins de 100€, et bientôt de nouveau disponible chez WonderFullVap (fin de semaine prochaine), il serait dommage de passer à côté de ce Nectar Tank. Clairement, depuis sa réception, mon Origen Genesis V2, qui était ma référence jusqu’à présent, reste au placard. Moins de contenance, mais un rendu des saveurs bien au-dessus selon moi. Bien au-dessus de tout ce que j’ai eu l’occasion de tester jusqu’à présent, j’attends néanmoins d’avoir un Change (Steampipe) dans les mains plus de 4 minutes pour comparer.
Une simplicité de montage et d’entretien à toutes épreuves, sans filetages qui coincent, comme sur le tank de l’Origen. Le Top-cap, maintenu par un oring tien diablement bien. Peu de pièce, peu de perte.
Une petite fausse-note sur la qualité des usinages néanmoins: à ce prix là, on est en droit d’attendre un « rendu de surface » parfait, et des ébavurages plus propres. Pour le moment, je lui pardonne.

Les plus :

-Rendu de saveur exceptionnelle
-Simplicité de montage …petite autonomie
-Démontage très simple
-Versatilité des types de montage
-Remplissage facile (sauf « grosses » pipettes)
-Petit mais…

Les moins :

-…petite autonomie
-Pas (encore?) de Tank Pyrex
-Drip-tip non inclus
-Disponibilité hasardeuse
-Finition pas « au top »
-Incompatible avec certains drip-tips trop « longs »

 

  • Manoah Bluhm

    Salut ! Excellente revue express du produit, pour ma je viens de faire l’acquisition d’un origen v2 genesis et j’avais un change, qui attend un nouveau propriétaire. Au bout d’une utilisation il était près a être vendu, vape trop chaude pour moi. L’origen est pour moi plus polyvalent mais laisse parfois un petit gout de chauffe, pas de dry hit mais pas loin.. En 20/80 1,1ohm a 15w.
    Comment définirait tu la vape de ce nectar tank par rapport a L’origen v2 gen?

Pin It on Pinterest

Shares