Micro coil comment bien le faire ?


A l’époque de ce que j’aime bien nommer l’age de cro magnon de la vape, c’est à dire il n’y a pas plus de 6 mois le micro coil standard le plus recommandé partout était fait avec un fil de kanthal de 0.30 sur un axe de 2mm (et souvent sur le fameux petit tournevis bleu) avec X tours pour gérer son impédance, on lui enfilait un coton quelconque et roulez jeunesse ! Vous pouviez demander comment faire à n’importe quel « expert » il vous recommandait toujours ce montage comme étant le montage de référence du micro coil sur reconstructible. C’est d’ailleurs encore souvent le cas.

La vape évolue, le micro coil aussi !

Les comportements évoluent, les box à forte puissance fleurissent dans tous les coins, les drippers multi coils sont légions, les liquides sont en train de passer d’une norme peu grasse 80PG/20VG à une norme nettement plus grasse 50PG/50VG, des outils pour former les coils envahissent le marché. Si on intègre ces multiples changements en y rajoutant quelques détails techniques de type gestion du coefficient de chauffe, on ne peut que se dire que le 0.30/2mm/x tours a fait son temps et n’est vraiment plus adapté.

Bien entendu les champions du montage de micro coil savent tout ça depuis un petit moment mais ce n’est pas forcément le cas de celui qui vient tout juste de recevoir son premier atomiseur et qui cherche le bon montage à faire. C’est donc à lui que je m’adresse dans cet article.

Avoir le bon matériel

L’évolution fait qu’aujourd’hui il est assez facile de se procurer le matériel nécessaire à moindre coût pour faire un bon micro coil, ce n’est pas un secret, pour un bon résultat il faut d’abord du bon matériel :

– Tige à gabarits multiple
– Du Kanthal 0.40 et plus du 0.30, du vrai, pas un truc dont on ne sait pas de quoi il est fait pour éviter de vaper, par exemple, du plomb…
– Du bon coton type japonais ou de la fibre type cotton bacon ou fiber freaks
– Un petite pince à couper de précision et non plus un coupe ongle…
– Une pince à bout céramique et plus la pince à épiler de ta copine
– Un ohmmètre pour contrôler

tige a gabarits multiple pour micro coil pince coupante de precision cotton bacon pour vape vapowire 26ga 040 pour resistance ohmmetre pour la vape pince bout ceramique

Les valeurs d’un bon micro coil aujourd’hui

Comme je vous le disais, fini le 0.30/2mm/x tours et place à un micro coil un peu plus costaud et un peu plus gros, pour mieux gérer l’augmentation des watts du matériel actuel et l’augmentation de la glycérine végétale dans nos liquides.

Il est donc plutôt envisageable aujourd’hui de partir sur un kanthal en 0.40 (26ga) sur un axe de 2.5 mm et toujours X tours de Kanthal pour gérer son impédance. Cela permet de descendre un peu plus bas en résistance pour pouvoir utiliser plus de watts et d’augmenter la circonférence du coil pour lui faciliter une plus grande montée du jus.

A titre d’exemple on peut envisager un micro coil idéal comme suit :

– Kanthal 0.40
– Axe de 2.5 mm
6 tours

Ce qui donne :

– Une résistance de 0.75 Ω
– Un coefficient de chauffe bien propre de 0.29 W/mm²
– Puissance 23.44 W
– intensité 5.58 A

NicOo oO
Développeur, Community Manager dans la vraie vie, et maintenant blogueur insomniaque. Depuis ma première égo je suis devenu acheteur compulsif et passionné de vape.

Pin It on Pinterest

Shares