Marques, reviewers et liberté d’expression ?


On ne va pas se mentir, dans certains cas, les reviewers « poussent » un produit pour faire plaisir à une marque, ou par copinage.

Dans d’autres cas, quand ils se prononcent « en mal », qu’ils donnent leurs avis et exposent leurs craintes, certains professionnels font pression pour qu’ils reviennent en arrière, suppriment leurs vidéos ou leurs articles. (NDLR: Ici, ils peuvent toujours se brosser)

Prenons un cas d’école :  0005697780F-1280x1920

Nous appelleront le reviewer Anid Ayyas, et la marque en question NOIROL, ces derniers ayant déclaré ne pas vouloir être associés à cette polémique, à leurs yeux infondée.

Anid Ayyas donc, revieweuse (une femme, c’est rare), la quarantaine, bénéficiant d’un joli audimat et étant une référence française de la review d’e-liquide, fait une vidéo sur cette marque, et met en garde sur la composition de ces produits : ils contiendraient des huiles essentielles, causant lors de l’inhalation, de possibles pneumonies lipidiques. Pour les moins scientifiques d’entre nous, la pneumonie lipidique est une maladie causée par la présence d’huile dans les alvéoles des poumons. Ravissant hein?

Donc, Anid Ayyas, poste sa petite vidéo, et le temps passe.
Et un nouvel acteur entre en jeu, tapis dans l’ombre depuis le début : la communauté, fan de NOIROL, attaque à tout va la frêle revieweuse. Ils tiennent tous de source sûre qu’elle va se faire attaquer en diffamation. Ils la conspuent et tente de l’intimider.

Pour rappel, les gars, je pense qu’attaquer quelqu’un qui donne de son temps pour la communauté, c’est laid. Si ce qu’elle fait ne vous plait pas, ne la regardez pas, faites mieux, ou ne dites rien.

Cette affaire aurait pu en rester là. Les Zorros de la vape ayant agi, l’affaire aurait très bien pu se tasser.

Mais patratras, par la voix du grand forum, NOIROL s’exprime :

 

Bonjour à tous,

Nous nous consacrons aujourd’hui pleinement à l’élaboration de notre nouvelle collection.

Nous avons répondu précisément aux différentes interrogations, notamment dans notre dernier communiqué qui n’était en aucun cas une justification concernant nos liquides mais bien un résumé des différentes pratiques du secteur et des choix de NOIROL .

Dans notre document, nous citons et mettons en référence des sources accessibles gratuitement par tout un chacun. La consultation de la bibliographie scientifique ciblée étant payante et en anglais, nous les considérons comme peu accessibles et il ne nous semble pas judicieux d’en proposer les liens ici. Notre volonté est d’avoir rédigé une synthèse claire mais précise dans un esprit de vulgarisation scientifique et non une publication scientifique dans un vocabulaire technique.

Les références bibliographiques citées sont entre autres le Centre National de la Recherche Scientifique, le Syndicat National des Industries Aromatiques Alimentaire, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, l’Office Français de prévention du Tabagisme, le Code de la santé publique et divers centres hospitaliers ou grandes écoles spécialisées. Chez NOIROL, nous considérons ces instances suffisamment fiables et sérieuses pour être citées dans notre document.

Par ailleurs, et comme déjà énoncé dans nos précédentes communications, nous sommes associés à une entreprise de production dans laquelle nous avons notre propre laboratoire avec une équipe expérimentée et spécialisée.
Chacune de nos compositions sont également encadrées par un aromaticien de renom, un toxicologue, un pharmacien, un biologiste et deux chimistes appartenant bien à la communauté scientifique.

Au delà des échanges sur ce forum, nous avons rencontré et ouvert le dialogue avec bon nombre d’acteurs de la vape (notamment lors du dernier salon “Vape Expo” à Paris en septembre dernier) à qui nous avons expliqué notre vision et notre travail, et qui ont salué notre démarche ainsi que notre professionnalisme.
Nous sommes en effet dans une perpétuelle dynamique d’information et de transparence en faveur de la vape.

Dans cette même dynamique nous avons communiqué cordialement avec Anid Ayyas à propos de notre sérieux et de l’absence de lien entre la pneumonie lipidique et les huiles essentielles, suite à quoi elle a suspendu sa vidéo concernant notre première collection.

Vous avez d’ailleurs peut-être vu son commentaire :
utilisateurs-vendeurs-f225/ces-reviewers-hommes-sandwichs-t153097-270.html#p3187720

“J’ai eu pas mal de pression quand j’ai fais ma revue plus que négative sur NOIROL  mais aucune menace du fabriquant, seuls les utilisateurs ont essayé de m’intimider en me disant même que de source sure que NOIROL  allait m’attaquer en justice, alors que le seul mail que j’ai reçu d’eux était très poli me remerciant d’avoir fait part de mes doutes et me disant qu’ils allaient mieux communiquer sur leurs liquides.”

Afin de vous apporter une réponse précise et personnalisée, et ce dans les meilleurs délais, nous vous invitons à nous envoyer toutes vos questions à l’adresse suivante :
contact@NOIROL.fr

Nous nous efforcerons de répondre à toutes les demandes.

Bonnes vapes,

L’équipe NOIROL

 

Tout ça, pour en venir où?

Et bien, Anid Ayyas, a fini par retirer sa vidéo. Le disclamer « ce contenu et les avis y étant inclus ne sont que personnels » n’ont pas dû suffire à la prémunir du coup de pression s’apparentant à un coup de bluff de la part de NOIROL…

anonyme

 

Je ne tente pas de me poser en chevalier blanc, je fustige les reviewers qui promotionnent les produits de leurs potes, mais je fustige presque plus les marques s’attaquant à des gens qui œuvrent pour la communauté, sur leurs temps libre, bénévolement.

Et puis, dans cette affaire, si NOIROL avait communiqué plus rapidement, au lieux de laisser les gens se poser des questions (légitimes)…

#onvaencoresefairedescopains 😉

Pin It on Pinterest

Shares