MARISOL M’A « TUER »


MARISOL M’A « TUER »

Si on devait comparer la clope de base avec le VP, on pourrait imaginer ce qui suit :

La vie d’un fumeur, pour 30% de la population française concernée, serait comme un immense saut dans le vide. Impression de liberté, vision différente du monde qui nous entoure liée au plaisir procuré par le saut, montée d’adrénaline, satisfaction d’éventuellement partager cet état avec d’autres jumpers aimant également goûter aux joies de « voler » par exemple comme un oiseau en s’affranchissant pour un moment des lois naturelles (fumer n’est PAS naturel).

Au départ, beaucoup de petits premiers pas (quelques petits sauts d’une hauteur raisonnable) auraient bien sûr été franchis, sans jamais être vraiment agréables (les premières clopes font toujours tousser, vomir, donnent mal au crâne etc…). Pour la plupart des « débutants en la matière », la douleur aux chevilles de certains atterrissages, même d’une petite hauteur, est plus forte que ce que représente la joie du saut. Ils n’insisteront pas: « Beuark, la clope c’est nul ! » … et c’est tant mieux.

Et puis pour d’autres, beaucoup moins nombreux mais bien réels, il y aura l’exemple, la proximité d’autres jumpers plus « expérimentés » qui, malgré eux, distilleront involontairement une convivialité associée à un certain bien-être, un bonheur, vanté comme très agréable mais qui ne peut être apprécié que s’il est lié à … un saut beaucoup plus grand, complet, définitif. Un saut d’une hauteur telle qu’on ne peut apercevoir le terrain d’atterrissage, qui reste flou, ou carrément invisible. Des informations existent, bien-sûr, sur ces atterrissages qui sont mortels dans un cas sur deux (voire deux cas sur trois selon les dernières études), mais leur vision est tellement éloignée, tellement basse qu’il est objectivement difficile de correctement l’interpréter. Et vient ensuite l’argument débile par excellence: « Mourir de ça ou d’autre chose » avec en arrière-plan ce sentiment commun à NOUS TOUS selon lequel on est intimement persuadé qu’on est plus malin que ça: « ça n’arrivera qu’aux autres, moi je m’en sortirai » …

Et un beau matin est arrivé l’inattendu, l’inespéré, l’incroyable … Parachute de Sécurité …

Le vaporisateur Personnel, la E-Cig, la Vapoteuse, la Cigarette Électronique …

Ce petit dispositif magique qui nous permet de nous affranchir de tous les aléas de cette chute à l’atterrissage pour le moins hasardeux, terme de ce saut dans le vide. Ce parachute nous permet d’apprécier absolument tous les agréments cités plus haut (et j’en ai sûrement oubliés), de ralentir notablement notre chute en appréciant plus longtemps les plaisirs qu’elle procure, et surtout, surtout, nous permet d’atterrir en douceur, et sans casser du bois dans des conditions souvent insupportables et douloureuses pour tout le monde.

Ce parachute magique est livré avec un variateur de chute libre (taux variable de nicotine), le contact de son harnais ne vous donne pas de maladie (pas de goudron > cancer), il ne perturbe pas votre circulation sanguine (pas de monoxyde de carbone > infarctus), et ne vous empêche pas de respirer (pas de particule fine > maladies respiratoires). De plus il vous permet d’atterrir en douceur sur le plancher des vaches (arrêt pur et simple du tabac et/ou de la vape) et de continuer votre promenade dans la Vie.

Voici donc, résumé en peu de mots, comment pourrait être interprété l’avènement du VP.fumer nourrit l'état

Et MARISOL TOURAINE, par directive et ordonnance interposées, a décidé d’interdire et de supprimer à terme cette incroyable innovation, cette SOLUTION inespérée, ce parachute de sécurité-santé.

Non seulement elle veut l’interdire aux mineurs (allez-y, les jeunes, testez la MBO, ça m’arrange), mais elle veut aussi la supprimer à tous les jumpers qui s’en servent déjà, qui ont déjà sauté et qui auront beaucoup de mal à revenir en arrière.

Si ça ne s’appelle pas du « meurtre au premier degré », c’est au minimum du « NON ASSISTANCE VOLONTAIRE A PERSONNE EN DANGER ».

Pour ne pas dire et associer dans l’avenir:

MARISOL TOURAINE avec « VOLONTAIRE MISE EN DANGER DE LA VIE D’AUTRUI ».

Pin It on Pinterest

Shares