Les 5 raisons principales qui vont tuer la Vape


Nous n’avons visiblement pas tous la même vision de l’avenir concernant la vape. Entre ceux qui s’en fichent (pas concernés), les antis-vape, et ceux qui savent pour eux et profitent pour eux en se fichant royalement de l’avenir des futurs qui ne savent pas encore, la Vape risque de disparaître, en tous cas dans la forme qu’on lui connaît aujourd’hui. Si on ajoute l’aspect « consensuel » des discours avec un brin de fatalisme philosophe de comptoir, c’est réglé.

Etre « consensuel » avec les décideurs n’empêche pas une certaine fermeté. A défaut, nous risquons à terme de perdre officiellement le droit de vente voire même d’utilisation de la E-Cig en France. Ce qui vient de se passer en Australie en est un exemple, et nous sommes en 2014!

Le « consensuel » n’a jamais sauvé des vies dans la proportion systématique et factuelle « 73000 morts – zéro mort ».

Les 5 raisons principales qui suivent (et il y en a d’autres) sont stupides, et nous serions des imbéciles patentés si nous les acceptions.

1) Accepter officiellement « l’interdiction de la E-cig à une femme enceinte » est stupide et même dangereux:

« Madame, vous êtes déjà fumeuse et vous venez de tomber enceinte. Le remplacement de votre addiction tabagique par l’utilisation d’une E-Cig vous est formellement déconseillé par MST (MariSol Touraine), vous mettriez le cerveau de votre fœtus en danger, sa future intelligence est en jeu ».

MST vous conseille donc dans l’ordre:

  1.  d’arrêter de fumer (facile!)
  2.  d’utiliser des produits de substitution (si possible de la marque « Niquitin » qu’elle représentait)
  3.  et seulement en dernier recours, de continuer de fumer.

Du grand n’importe quoi.

2) Accepter officiellement « l’interdiction de vente d’une E-Cig à un mineur » est stupide et même dangereux:

Nous savons tous que même si un buraliste respectait la loi en vigueur d’interdiction de vente de tabac à un mineur (ce qui n’est déjà pas le cas dans les faits), ledit mineur s’en procurera de toutes façons d’une autre manière.

De deux maux, autant préférer le moindre, et informer le mineur qu’il a légalement à sa disposition quelque chose qui est moins ringard, moins cher et « infiniment moins dangereux » (Dautzenberg dixit). Sachant que de récentes études viennent de prouver l’inexistence de cette « passerelle vers le tabac » concernant les jeunes, accepter cette interdiction reviendrait à affirmer que:

« Il faut absolument « protéger » les jeunes du truc inoffensif qui peut les éloigner du truc cancérigène dont 40 % d’entre eux sont dépendants et qui en tuera un sur deux » 

Encore du grand n’importe quoi.

3) Accepter officiellement « l’interdiction de publicité/information sur la E-Cig » est une bêtise:

Pourquoi des associations comme la Fivape ou l’Aiduce existent-elles? Parce qu’elle sont nées de ce phénomène qu’est la E-Cig à une époque où elle n’était classée que comme une mode, où rien n’était interdit, et où l’info E-Cig était libre et accessible à tous. En interdire demain la pub et l’information tout public nous empêchera de profiter de cette innovation en plein essor, nous interdira l’accès aux infos concernant l’amélioration continue de ce produit en pleine expansion qui, il y a seulement 3 ou 4 ans, n’avait pas la qualité technique/liquides qu’on lui connaît aujourd’hui. Et cette qualité actuelle n’existe que parce que l’info et la pub étaient libres et permettaient une communication bilatérale et positive entre fabricants et utilisateurs.

L’automobile tue tous les jours, il me semble, mais « infiniment moins » depuis par exemple l’invention de la ceinture de sécurité et des airbags. Est-il interdit de vanter une voiture par rapport à une autre pour la qualité des ses protections ou de ses équipement?

Pour nous aujourd’hui, c’est facile, on sait, mais demain? Pour nos enfants de 2020, 2030, 2040? L’information leur sera-t-elle interdite d’accès? N’auront-ils pas le droit de savoir officiellement qu’ils pourraient se faire plaisir sans en mourir dans un cas sur deux?

« Il n’y a pas assez de recul » est un des arguments phare de MST. Mais si la ministre nous interdit la pub, l’info, l’utilisation en public et à terme, l’utilisation tout court, il n’y aura jamais de « temps d’observation » et elle décapite net le concept même de recul.

Encore et toujours du grand n’importe quoi!

4) Interdire d’affirmer et d’informer que « la E-Cig permet le sevrage tabagique » est une hérésie!

C’EST la vérité!

TOUTE ma famille, mes proches mes amis et leurs enfants ont cessé complètement de fumer grâce à la E-Cig. C’EST UNE RÉALITÉ.

IL FAUT LE DIRE, L’AFFIRMER, LE CLAMER HAUT ET FORT ET A QUI VEUT L’ENTENDRE.

Une partie d’entre eux (dont moi-même) n’avaient même pas « prévu » ou « envisagé » d’arrêter de fumer.

 

5) Accepter officiellement « l’interdiction de vapotage public » est une bêtise:

Cela induit pour les indifférents/non concernés et les antis-vape l’idée erronée de dangerosité de la E-Cig, et produit en conséquence l’amalgame facile d’association avec la vraie cigarette tueuse. Comme aucun « principe de précaution » ne peut être invoqué parce qu’aucun danger réel n’est identifié, vérifié ou avéré et qu’il n’existe aucune raison médicale ou scientifique, cette interdiction serait justifiée par un principe comportemental baptisé « exemplarité » dans un soucis de justice et d’égalité par rapport aux « vrais fumeurs » et à l’incitation au tabagisme. Serait-il si difficile de mettre des pancartes « interdit de fumer mais vapoter est permis »? Si un fumeur a besoin de son nuage nicotiné au restaurant, il vapote … point! Et on lui souhaitera la bienvenue au club!

Si on s’amusait à faire un parallèle en terme d’exemple, que faut-il penser de la consommation d’alcool au restaurant ou en terrasse? Aux dernières nouvelles, l’alcool tue, il me semble, et pas seulement les alcooliques! Pourquoi ne parle-t-on jamais « d’alcoolisme passif » quand, au volant de sa voiture un poivrot tue un piéton?

Malgré tous les « efforts » déployés jusqu’ici en terme de lutte contre le tabac qui, de plus, ont coûté un bras à la collectivité, une telle baisse des ventes de cigarettes et de produits de substitution ne s’était JAMAIS produite à ce point. Que les pouvoirs en place avec MST en tête nient cette évidence de cause à effet avec l’apparition de la E-Cig est une preuve irréfutable d’hypocrisie, d’indécence et d’inconséquence notoire.

Car MariSol Touraine pourra se vanter d’être à l’origine du plus grand scandale sanitaire dont on ait eu connaissance jusqu’ici. Scandale à côté duquel le sang contaminé de Fabius ne sera qu’une gentille bluette. Si MST est bien dotée de deux hémisphères cérébraux, la seule explication possible à tant de stupidité vénale est que l’un s’est perdu et que l’autre est parti à sa recherche!

L’utilisation et notre comportement face à la E-Cig ne relève que de la bienséance, de l’éducation et du savoir-vivre, PAS d’un ministère. A quand une loi contre le décrottage de nez en public ou la consommation d’un hot-dog dégoulinant de moutarde et sentant le graillon?

Et comment MST va-t-elle expliquer demain à ses propres petits-enfants et arrière-petits-enfants pourquoi elle a choisi de leur laisser un cancer du poumon en échange d’un sac de dollars?

Malgré beaucoup de « conseilleurs éclairés » qui affirment que pour se faire entendre en France, il soit obligatoire de brûler des voitures et casser des vitrines, je considère que d’autres solutions existent.

Mais une chose est sûre, le « consensuel mou » n’est pas la meilleure.

Car si on accepte « consensuellement » ces interdictions injustifiées, la Vape va réellement mourir.

Et nous aussi.

A cause du tabac.

C’est très con et pas sensuel du tout.

  • R3NS

    Je ne suis pas pour le crâmage de voitures ou le cassage de vitrines, mais il serait peut être grand temps de refaire rouler quelque têtes de « monarques »! Ils ne sont plus de familles royales mais ils se prennent néanmoins pour des rois et reines qui ont pouvoir de vie et de mort sur nous le peuple! Rappelons leur qu’ils ne sont pas plus immortels que nous! C’est comme ça qu’on se fera entendre, et certainement pas en brûlant les biens et commerces des nôtres!
    Je dis ça mais je sais depuis toujours que malgré toutes ses belles paroles que le peuple ne bougera jamais même si on le met en file indienne pour le peloton d’exécution, de peur de ne plus plaire à ses si cher maîtres! Il est dur de perdre en quelques génération la culture du obéis et tais toi! Pauvre de nous!

  • Ghost-77

    Je ne suis peut être pas expert de la vap’ !
    Mais il y a bien une chose que je sais, c’est beaucoup moins dangereux que le tabac !
    Je
    suis tout à fait d’accord qu’il y ai des points de controles et des
    obligations des fabricants (qu’ils se sont imposé d’eux même d’ailleurs)
    Mais
    bordel, qu’ils nous laisse vaper tranquille ! Je suis tout à fait
    d’accord avec l’article ! J’emet juste des reserves sur la vente aux
    mineurs ! Les buralistes devraient respecter la loi d’interdiction aux
    mineurs, et aucun ne le fait ! Ils arriveraient quand meme à se procurer
    des tueuses c’est sur (combien de parents achètent des clopes pour leurs
    ados..). Il en est de même pour la ecig, l’interdiction de vente ne les
    empeche pas de s’en procurer si besoin en passant par une tierce
    personne. Mais je préfère voir un mineur qui vape qu’un mineur qui fume
    !

    Fin bon, on est censé être un pays libre, où on est libre de
    se flinguer la santé selon son bon plaisir avec de nombreuses choses
    licites, on a suffisament de recul aujourd’hui pour dire que la ecig
    améliore les choses (et il est plus facile d’arrêter la vape que la
    tueuse). Même si elle peut causer des problèmes à long terme, ET ALORS ?
    chacun sa me*de ! Ca ne sera jamais pire que la tueuse !

  • Sharplosc

    quand l’auteur dit « Serait-il si difficile de mettre des pancartes “interdit de fumer mais vapoter est permis”? Si un fumeur a besoin de son nuage nicotiné au restaurant, il vapote … point! Et on lui souhaitera la bienvenue au club! »

    Je suis d’accord pour que le restaurant puisse autoriser ou interdire l’usage du vaporisateur. parce que la vapeur a quand même une odeur et pour certains liquide des odeurs pas très agréable (suivant les goûts de chacun).

    J me vois mal au resto renifler mon plat et sentir une forte odeur de pomme alors que j’ai dans mon plat un bon steak frite.

    Par contre quand t’es au stade de foot, à l’air libre en plus et qu’un stadier vient te dire que tu dois vapoter à l’extérieur car le vapotage est interdit en tribune …. ça c’est du grand n’importe quoi !!!

    • Titan

      Sharplosc,
      j’adoooooore quand tu parles de moi en disant « l’auteur », ça me remonte dans l’échelle sociale … 🙂
      Pour le restau, honnêtement, je ne suis pas sûr qu’on puisse sentir réellement une e-cig, à cause d’un savant « mélange » des odeurs présentes … Il est bien rare que tt le monde mange la mm chose, et je ne me souviens pas avoir souvent été incommodé par le fumet du plat d’un voisin de table, et même si des e-liquides chmectent violent, ils de surpasseront pas des sardines ou un plateau de fromage. Je pense qu’un restau est un contexte particulier, dans lequel on ne fait plus vraiment attention aux odeurs de bouffe différentes parce qu’on est surtout motivé par l’odeur de notre propre plat. Mais ça n’engage que moi …

  • maho

    On pourrai aussi envoyer des sacs de goudron à la mst en contrepartie de ce qu’on veux éviter dans nos poumons (pour les plumes on verra plus tard 😉 )

  • Loic Bazin

    Encore un bel article. Concernant les femmes enceintes, une dernière étude (je n’ai plus le lien en tête) a démontré que la vape était déconseillée mais en tous points largement moins nocive que le tabac…
    Jusqu’où ira t on pour nous vendre le poison des industriels du tabac

  • Syssy

    Le seule solution est de faire intervenir les grands professeurs : de pneumologie ( cancer bronchique et BPCO spécifiques du tabagisme, asthme aggravé…le pr. D. étant le chef de file) et les grands professeurs de cardiologie (coronaropathies, infarctus…), de chirurgie vasculaire (artérite des membres inférieurs, aorte…), de neurologie (accidents vasculaires cérébraux), d’ORL (cancers ORL), d’urologie (cancer de la vessie), d’obstétrique (trop nombreuses femmes enceintes qui continuent de fumer quelles qu’en soient les raisons! Et on ne peut rien faire!).

    Seuls ces grands médecins peuvent mettre les politiques devant leurs responsabilités…

    Ils s’engagent de plus en plus : par ex la Vape du coeur dans la maison des associations à côté de l’hôpital A Paré, elle débute une permanence deux mercredis matin par mois.

    Pour les plus fragiles, les démunis, les handicapés psychiques l’accès à la e-cig est compliqué, la manipulation est compliquée…c’est tellement plus simple de craquer une allumette! pour tous ceux ou celles qui sont anxieux, dépressifs et/ou avec des difficultés socio-économiques, c’est tellement plus simple de craquer une allumette!
    Pour ceux-là Il faut une vape efficace, simple, pas chère!

Pin It on Pinterest

Shares