Aspire Atlantis – Conséquences pour le grand public ?


Pour beaucoup, et avant de me jeter des cailloux, c’est aussi mon cas, le sub-ohm est devenu une réalité quotidienne. Phénomène de mode (de mod? ahah…), pratique « marginale », elle tend à se démocratiser. (CF l’article de Nico sur les accus, qui part de cette constatation).

Jusqu’à maintenant, cette pratique était réservée à une minorité d’initiés, capable de faire des coils avec du kanthal gros comme un bras de nourrisson,  pour dégager un maximum de vapeur.

Le hic, c’est qu’un produit « grand public » va offrir cette possibilité à Jean-Eude, 18 ans depuis moins le quart, fan de RipTripper (sans la barbe, pas même le duvet), et il va y voir la possibilité de faire le gangsta-de-la-vape enfin à sa portée, sans effort. Le tout avec du beau consommable (forcément hors de prix). Et si en plus Jean-Eude tombe sur une boutique moyenne (comprendre : qui balance tout ce que son fournisseur propose, sans trop se poser de question, et sans connaître la moitié de son catalogue), il va pouvoir acheter ce bel atomiseur avec les « sous de mamie, pour son anniv ».

Et puis, soit il a de la chance, et il prend la batterie livrée avec, et tout ira bien. Sinon, soit il a pas de chance, il sort son beau méca, et il achète une RealFireV8, contrefaite, grossie au sable à lapin, avec une ICR dedans. Ou presque pire, sur une eGo no-name sans protection, ne détectant donc pas que sa limite d’ampérage (1,2A) est dramatiquement dépassée.

Et puis bah, Jean-Eude, sa vie sexuelle, il la vivra, mais seulement avec l’habileté de sa main gauche. Oui, dans notre exemple, Jean-Eude est droitier. Ne t’inquiètes pas mon petit, Katie Chidgey  accompagnera toujours tes séances frénétiques.

Nous t’offrons donc un peu d’émoi, ton fantasme utilisant TON atomiseur ! Rends toi compte, Jean-Eude !

 

Entendons nous bien, je pense que l’Atlantis de Aspire sera un bon atomiseur, nous en attendons même un dans les heures qui viennent pour en faire une review détaillée. Je pense par contre qu’il sera nécessaire de faire un maximum de pédagogie pour éviter qu’un accident se produise. Ne tendons pas le bâton pour se faire battre.

Un peu comme une IPV3 vendue à tour de bras. Quelqu’un à déjà tenté une vape à 150w sur un aerotank ? C’est pas fait pour ça, la majorité des gens le savent. Le problème, c’est pour les gens qui ne savent pas. Ou les gens qui dérèglent leurs box dans leurs poches…

N’importe qui de sensé dira qu’il ne faut pas trop faire n’importe quoi avec un coil à 0,2 ohm, et l’Atlantis va permettre à des gens sans aucune expérience d’expérimenter le grand frisson de prendre plus de 50w dans les gencives, sans avoir forcément été sensibilisé aux risques qu’ils prennent. L’exemple de Jean-Eude se veut alarmiste, je sais. Mais n’en déplaise à certain, il est plausible.

Ma démarche n’est pas élitiste, je pense que tout le monde doit pouvoir tenter ce qu’il veut. Mais je crois que les gens devraient continuer d’apprendre à monter des coils dans les vapéros, et de vaper en toute connaissance de cause, en écoutant « les gens qui savent, au moins un peu ».

Pin It on Pinterest

Shares