La réponse, de la réponse à la réponse du forum-ecigarette.com


Comme on pouvait s’y attendre, suite à l’article de Nico sur le Vlog de notre copain (oui, copain) Nukevapes, nous avons provoqué les foudres de la maison mère du mainstream et de la pensée unique.

Avant toute chose, et anticipant probablement les réponses faciles et sans fondement, on va éclaircir plusieurs point.

La Vape Libre : 

Argument prétendument massue du « pro-contrefaçon » à court de cartouches, cette tournure ne désigne qu’une volonté de vaper sans entrave, surtout législative, et RIEN d’autre. À ne pas confondre avec le logiciel libre.

Vapor-gate, bourgeois puisqu’anti-clone :

Vous serez donc tous ravis que nos rangs comptent deux fonctionnaires, bien connus pour ne pas bosser très fort (cliché inside), mais être mal payé, un agent de sécurité-maître chien, profession toujours pas tapageusement lucrative, et un auto-entrepreneur, qui, s’il voulait gagner sa vie confortablement, devrait aller pointer dans une SSII.
Donc non, on n’est pas des salauds de riches (expression très française).

Je vais donc tenter de communiquer avec nos détracteurs ego-centrés, toujours aptes à critiquer ce que font les autres, surtout quand ils véhiculent un discours qui n’est pas le leur, mais qui estiment que faire bouger les choses se résume à un nombre de messages à quatre chiffres sur un forum.

Pour ça, j’utiliserais mes commentaires visibles sur l’article de Nico (voir plus haut) et un échange que j’ai eu sur un groupe Facebook (La Tribune du vapoteur, ici) suite à ce même article. Tant que j’y suis, je tiens à remercier mes interlocuteurs sur ce groupe : jamais par le passé, je n’avais pu débattre sereinement sur ce sujet.

Pourquoi ne pas le faire en direct sur le forum? À cause de la modération À LA HACHE qui y est réalisée. Et ce n’est pas vraiment un reproche, c’est une façon de voir les choses. Mais les débats ne s’y finissent jamais à cause de ça. Plutôt que de virer les fauteurs de troubles, on clôt le post. C’est contre-productif, et les emmerdeurs gagnent. Attention, emmerdeurs ne veut pas dire « pas d’accord avec moi », au contraire, j’aime débattre.
Et avant qu’on me réponde « ils peuvent pas faire autrement, tu te rends pas compte », en fait, si, je m’en rends compte, j’ai eu à gérer une grosse communauté aussi, et bien plus véhémente d’ailleurs.

Je vous encourage donc à commenter cet article, la modération ne s’arrêtant ici qu’à un strict respect des lois.

Dernier point : ce blog, bien que certains en doutent quand ils se pignolent sur notre diffusion tout en la jalousant, ne nous rapporte pas un sou. Nos partenaires participent à nos concours (faits pour nos lecteurs), nous prêtent (et parfois nous donnent) du matériel à tester, mais c’est loin d’être systématique. Ils ont déjà fort à faire avec des gens qui ne font que des reviews, ce qui n’est pas notre cas. À titre d’exemple, j’ai proposé la semaine dernière à Taklope d’acheter prix coûtant (et TVA) une RDNA40 afin de proposer un comparatif écrit avec d’autres box du marché, et ils ont accepté. Ils y gagnent en publicité, nous en matériel un brin moins cher, et les lecteurs en information. Et ça se passe très souvent comme ça.

Nos relations « partenariales » ont depuis toujours été pour certains une raison d’attaque facile.

Pipeline, par exemple. Pour certains, c’est l’axe du mal, les vilains gros industriels qui s’attaquent au gentil petit forum, à la gentille petite communauté. Il y a toujours deux points de vue d’une même histoire, et longtemps, j’ai eu la même que celle du forum. J’ai même réalisé une vidéo parodique d’une équipe de reviewers un peu trop ouvertement « Pro Pipeline », et qui a été vue par pas mal de monde.

Avec tout ça, pourquoi Pipeline et les Vapomaniacs (oui, c’était eux) apparaissent dans nos partenaires ? Seulement parce qu’on ne s’est pas collé d’oeillère, et qu’on a été poser les questions qui fâchent aux principaux intéressés, ce que manifestement, nos détracteurs eux, ne font pas. Et suite à ça, plutôt que de tirer sur les ambulances pour faire comme ceux qui gueulent le plus fort, une collaboration est née.

Hein, les gars. Je ne vous en veux pas, c’est un phénomène de groupe, on le voit souvent dans les cours d’école.

sacasme

La contrefaçon, pourquoi être contre ?

J’en trouverais bien un dans l’assistance pour venir prétendre qu’on doit y gagner quelque chose, qu’on se prend pas la tête gratuitement et arbitrairement avec la moitié (au moins) de la communauté.
Et bien, ici, on estime que la contrefaçon ne profite à personne, vapoteurs expérimentés ou pas.

Nous sommes en désaccord sur des tas de choses, mais s’il y en à bien un qui nous rapproche, c’est de convertir le plus possible de fumeurs, et d’éviter la merde législative qui plane au-dessus de nos têtes. Et bien, de notre point de vue, les contrefaçons n’aident pas.
Pour qu’à terme, il n’existe plus un seul fumeur de clope « analogique » sur Terre, il faut que leurs transitions se passent bien. Les plus vieux vapoteurs parmi nous se souviennent du matériel merdique que l’ont pouvait trouver il y a 3 ou 4 ans. Maintenant, les débutants ont à leurs dispositions une myriade de dispositifs différents, dans plein de boutiques différentes (en vrai, chez eux, ou sur le net). L’offre est pléthorique.

Cependant, et c’est un cas vu, et re-vu autour de moi, beaucoup de fumeurs se pointent en boutique la bouche en cœur, en réclamant un setup de débutant, primo-accédant. Et le marché a été inondé de contrefaçon, du matos haut de gamme à l’ego, en passant par la spinner.
Comment je fais, moi, quand un mec arrive vers moi avec son ego, achetée la veille, prétendument 900mah, mais contrefaite, donc une 300mah lestée au sable ? C’est merdique, ça ne tient pas une journée, le bouton déconne au bout de 10h d’utilisation. Le gars lâche l’affaire, et je le comprends. Et lui, pour le forcer à retourner en boutique (sérieuse la boutique, nous y reviendrons) pour acheter un setup qui va lui permettre de ne pas refumer, bah je vous souhaite bien du courage.

Pour l’aspect législatif, c’est encore autre chose. J’estime, personnellement, que pour aller « négocier » avec des ministres, des députés, il faut être irréprochable. Le marché l’est t’il ? Clairement pas. La contrefaçon fait entièrement partie de ça. Comment on va justifier d’un tel marché devant des gens qui sont la pour déterminer à quelle profondeur ils vont nous la mettre ? La contrefaçon ne risque-t-elle pas d’être évoquée dans leurs justifications fébriles pour nous interdire l’importation ? C’est tiré par les cheveux ? Très bien. Mais autant être le plus parfait possible pour parler à ces gens-là. Comme quand on explique à un flic qui se plante en nous verbalisant : même si on a raison, on a pas intérêt a avoir un clignotant pété, le gars va retourner toute la voiture.

Quand au respect du travail de l’artisan derrière, bah, on choisit de s’en foutre.
J’attends avec impatience que tous les pro-clones se voient remplacés par un chinois, ils changeront peut-être de point de vue sur la légitimité de la mondialisation de l’artisanat.

Sur les Kayfun à 13$ (exemple), outre l’usinage aléatoire des filetages et des rigoles, outre les cas de rouille, on peut se demander d’où sort l’acier, qui contient quand même un produit qu’on inhale. Si je m’empoisonne avec le vrai, j’ai le droit d’aller crier sur My-Freecig, qui ira gueuler chez le modeur.

Et puis, étonnamment, on est dans le seul milieu ou tu trouves des contrefaçons en vitrine de boutique ayant pignon sur rue. Normal ?

La contrefaçon, le clone ?

Grosso modo, on peut dire que c’est pareil. D’aucun diront « ouiii mais, si y’a pas de brevet, ce n’est pas de la contrefaçon ». Rien que l’utilisation du même nom commercial constitue une infraction à la propriété intellectuelle. On peut ne pas être d’accord, très bien. Mais… c’est comme ça.

« Ces salaud de vendeurs, de modeurs, ils nous la mettent, alors merde »

Oui, d’accord, mais non. C’est cher, oui. Pourquoi ? Y’a plein de raisons, dépendant directement de l’économie du produit producteur. Pour le reste, lire ici.

Par contre, au risque de me répéter, on peut avoir une vape de qualité sans pour autant y laisser un bras, et en vapant sur de l’original. C’est moins classe d’avoir un Lemo qu’un Taifun. D’accord, mais si vous voulez des contrefaçons juste « pour faire classe », je peux plus rien pour vous, « et si vous habitez près d’une étendue d’eau, je vous proposerai bien un parpaing » pour solutionner le problème. « Darwin aurait dit « laissez le mourir » ».

« Vapor-gate, ces haters du forum, de l’Aiduce, gros troll »

Oui d’accord, mais encore une fois non.
J’aime bien Bru, on hésite jamais à échanger en MP sur diverses questions, et je pense que je m’entendrais aussi bien avec le reste du staff.
Par contre, personnellement, j’estime que faire cohabiter la présidence de l’Aiduce avec la charge d’administrateur du « plus gros forum francophone » est une aberration. Alors, effectivement, sur la carte de visite, ça fait classe. Je comprends. Mais, si je pouvais m’estimer être représenté par Mister Lepoutre, je ne le serais jamais par Imodiris, dont justement la politique de gestion du forum est la cause de cet article.

Je vous raconte ma vie : j’aime les montres. Du coup, je vais lire des forums spécialisés, par exemple forumamontres.forumactif.com. Là bas, ça ne viendrait jamais à l’idée de quelqu’un d’expliquer que « la contrefaçon,  c’est pareil, ça sort des mêmes usines, c’est nécessaire pour avoir l’heure, sans ça je serais en retard au boulot, ou pire je serais mort en plongée, j’ai pas les moyens, et puis les horlogers nous spolient, on nous ment, enculés. ».

Non, jamais, l’auteur serait banni dans la seconde, son message effacé, fin de l’intervention, merci mon chien. Pourquoi ? Parce que oui, y’a des ROLLEX à 100 000 euros, mais non, pour avoir l’heure, tu peux te prendre la première FESTINA que tu croises. Ça remplit les mêmes fonctions, la vanité en moins.
Y’a 18 mois, l’avènement de la contrefaçon avait lieu. Le forum n’a pas su, n’a pas voulu, faire ça. Les groupes Facebook (pour la plupart), non plus. Pourquoi ? Pour ratisser plus large ? Peut-être. Un peu comme le fait de devoir être inscrit pour voir un lien. Illogique sur internet, sauf pour faire monter artificiellement son nombre de membres. Le seul autre milieu où je croise ça, c’est les forum de Warez. Ahem.

Et puis les membres justement… Je serais injuste de dire que c’est la majorité, mais globalement, 15% d’entre eux font régner la terreur dessus. Ils peuvent dicter (ou tenter de le faire) qui peut ou ne peut pas poster, et sur quoi. Ils peuvent s’enflammer sur une initiative, être mauvais et blessants, gratuitement, et sans rien risquer. C’est chouette la plus grande communauté de vapoteurs de France, ça donne envie.

Sur ce genre de forum, on pourrait s’attendre à croiser nombre d’artisans et de modeurs gravitant autour de la vape. Bah, non. Beaucoup ont été banni de ce lieu d’échange, membre du CMF ou pas. D’autres ont été rangé dans «boutique». Comment ça peut être possible ? Va savoir.

Jamais, je ne pourrais être représenté par quelqu’un qui tolère ça.

En vrac, je vais terminer par la pléthore de conneries qu’on a pu lire sur le lynchage en règle qui nous concernait :

On ne gagne pas un centime avec Vapor-gate.com. RIEN. Je peux publier ma déclaration d’impôt. D’autres blogs en vivent, ne s’en cachent pas, et personne ne va jamais les (le !) faire chier.

Nos partenaires le sont devenus pour une seule raison : un combat commun. Défendre la vape, accessible à tous, sans léser personne. Du consommateur au commerçant, du commerçant au fabricant ou artisan.

Nous n’avons pas la prétention de pouvoir freiner la contrefaçon dans ce milieu, d’autres s’en chargeront. Par contre, ça nous parait primordial de tordre le cou a deux idées TOTALEMENT fausses : l’original coûte cher, et pour ne pas refumer, on DOIT avoir un setup haut de gamme (ou sa copie).

Certains artisans font produire en Chine, ou ailleurs, et le disent. Tant mieux. D’autres non, c’est moche, mais d’une manière générale, je n’ai rien contre l’industrie chinoise.

Je n’ai rien contre les possesseurs de clone. J’en ai après ceux qui ont légitimité la contrefaçon de façon intensive dans un marché jeune, pas forcément mature, et très surveillé.

Pour terminer :

Vous n’aimez pas notre approche. Notre ton. Notre vision des choses. Nos convictions. Nos qualités. Nos gueules. Nos défauts. Tant pis, ne nous lisez pas. On ne force personne. Quand je n’aime pas un truc, je n’en fais pas un pamphlet sur un forum, je ne l’utilise pas. Point.
Mais allez au-delà de ça. Faites des choses, prenez sur votre temps pour proposer mieux, ou différent. Vous vous pensez légitime du haut de votre omnisciente vérité, tant mieux, mais ce n’est pas en postant sur un forum que quoi que ce soit changera. Montez un blog, ça coûte 30€, ça prend 5 minutes, et tentez votre chance.
Promis, nous, si ça ne nous plait pas, on ne vous lira pas. Point.

Pin It on Pinterest

Shares