Hexohm box fame ou pas ?


Tout d’abord merci à l’équipe de Vapor Gate de me laisser m’exprimer librement et vous faire part de mon expérience personnelle de la vape et spécifiquement que le box Hexohm cette fois-ci !

Aujourd’hui je vais vous parler de la Hexohm V2.1, la box américaine de Craving Vapor.

hexohm 2J’ai pris possession de cette box durant le Vape expo 2015. Elle a, pour moi, été une grosse claque et je me suis empressé de la chercher partout malgré ses plus ou moins 180€ (ouais quand on aime on ne compte pas !). Elle a été une vraie obsession, il me la fallait. C’est alors que de très bons amis qui se reconnaîtront me l’ont offerte pendant le salon. Merci encore ! Merci vraiment !

hexohm 3Parlons donc d’elle et commençons un peu par son esthétique, elle dispose d’un boîtier aluminium anodisé plutôt bien réussi. Cette box est assez sobre et plutôt bien finie. Nous pouvons la trouver dans différents coloris (bleu, rouge, blanc etc…). Son switch respire la qualité, on peut même par ailleurs changer sa couleur en remplaçant le cover. Elle dispose d’un plot 510 sur ressort assez sympa quand on ne veut pas rayer sa box avec son atomiseur ou dripper. Son cover dispose d’aimant pour pouvoir changer facilement ses accus. (en somme la base quoi).

Grosse particularité une box de type box électro, elle n’a pas d’écran. Bizarre me direz-vous ! Mais oui c’est bel et bien le cas et je reviendrais plus tard sur ce point pour vous en expliquer les raisons.

Craving Vapor a fait le choix d’un logo plutôt représentatif dans la vape qui est Omega « Ω ». Il s’agit du fameux logo représentant la résistance de nos atomiseurs. Nous avons donc à faire à une box faite par des connaisseurs et pour des connaisseurs.

Techniquement

  • Double accus en série
  • Puissance max 110 Watts
  • Résistance mini 0.2 Ω
  • Voltage variable entre 3.7 et 6 Volts par potentiomètre
  • Courant max de sortie à 20 Ampères
  • Chipset OKL2-T/20-W12
  • Rendement 94%
  • Protégée contre les courts circuits

Hexohm un peu plus en détails

hexohm 4La box s’équipe avec deux accus en série : il faudra prévoir des accus avec un courant de décharge continu de 20A pour être tranquille. Puissance max de 110 Watts ce qui est largement suffisant pour envoyer du très gros cloud. Sa résistance mini admissible est de 0.2 Ω ce qui est assez ironique quand on reprend son logo. Et oui d’autres font beaucoup mieux ! Nous pouvons régler la puissance grâce à un petit potentiomètre sur le flanc de la box. Celui-ci n’est malheureusement pas très pratique pour régler la box mais on s’y fait rapidement. Le courant maximum est limité par le chipset soit 20 Ampères. Notre box dispose d’un rendement de 94% ce qui veut dire que pour une puissance consommée aux accus de par exemple 100 watts au niveau des accus, elle ne délivrera que 94 watts sur la résistance.

hexohm 5Effectivement, nous n’avons pas d’écran, mais pourquoi ? Et bien c’est uniquement parce que nous n’en avons pas besoin. L’équipe de Craving Vape a estimé que le réglage de cette box doit être fait principalement au goût. Nous avons bien sûr un préréglage grâce aux indications sur le potentiomètre. Mais admettons-le il s’agit d’un réglage plutôt sommaire.

Passons aux choses sérieuses : le test de l’Hexohm

La prise en main est plutôt normale malgré que les arrêtes soient prononcées. Le switch est bien placé et le potentiomètre de réglage de 0 à 100 fait son travail.
Pour ce qui est de la qualité de vape, elle est vraiment au rendez-vous. Ce qui m’a bluffé c’est la latence de cette box qui est vraiment très très faible. Il n’y a aucun effet diesel, nous nous rapprochons vraiment du méca. Sa vape est lisse et type « on-off ». Un vrai bonheur ! Les pattes de fixation des accus ont l’air par contre plutôt fragiles. Soyez vigilant !

Les mesures

Le but des mesures que nous allons effectuer est de montrer à quel point cette box est réactive. Pour faire ces mesures, j’ai tout simplement installer un oscilloscope, le canal 1 (en bleu) sur la résistance d’un atomiseur et le canal 2 (en jaune) sur le switch de la box. Les résultats sont là. On voit que le delta t entre l’appui sur le switch et le fire réel est de moins de 8 ms. Elle met d’ailleurs environ 2 ms avant de « réagir »

oscilloscope hexohm 1

Comparons ces valeurs avec une box connue de tous, la IPV3

oscilloscope ipv3

On voit nettement que son temps de réaction est beaucoup plus grand. En effet, son temps de réponse est d’environ 58ms soit 86% plus long, ajoutons à cela le temps de chauffe du coil on tombe rapidement à 1 seconde voire plus ! Alors qu’avec la Hexohm nous avons cette sensation de direct presque on-off.

Pour conclure

Il s’agit d’une box avec une qualité de vape qui m’a vraiment plu. Malgré la prise en main qui pourrait être évoluée, c’est une box qui vaut son prix. Sa finition est très bonne et son design plutôt bien réussi. Il s’agit d’une box simple, solide et de bonne manufacture. Nous pouvons noter quelques petits défauts comme ses pattes d’accus très fragiles, l’absence d’un voltmètre et d’un indicateur de charge d’accu.

Les + Les –
  • Vape lisse et très réactive
  • Switch agréable
  • Bonne qualité de réalisation
  • Box efficace et simple
  • Prise en main pourrait être évoluée
  • Patte de fixation des accus très fragiles
  • Manque un voltmètre (vape à l’aveugle)
  • Potentiomètre de réglage pas pratique

Phenomene pour vous servir !

  • Titan

    Box plus séduisante pour l’efficacité de son électronique proche d’un « méca » que pour son look. Fait un peu peur pour son prix qui reste très élevé pour une absence totale de monitoring …

    • pim

      il existe de très bons clones chez les Chinois pour un quart du prix .

Pin It on Pinterest

Shares