Formaldéhyde l’étude qui veut faire peur !


Formaldéhyde dans la vapeur de nos e-cig

Hier déjà, notre confrère ma-cigarette.fr publiait une information selon laquelle une étude affirme la présence de formaldéhyde dans la vapeur de nos cigarettes électroniques et nos vaporisateurs personnels de 5 à 15 fois plus cancérigène que le tabac. Aujourd’hui, l’information est évidemment reprise dans les plus grands journaux français, Le Monde ou Le Parisien, sur BFM TV ou encore Le Figaro.

Après la dernière salve du à une étude japonaise révélée peu fiable il y a quelque temps, et suite à l’échec du salon e-cigshow de ce mois de janvier, encore une attaque contre notre volonté d’arrêter et de faire arrêter le tabac voit le jour et tente de continuer à discréditer la vape dans l’esprit des gens à coup de promesses de maladies et d’inhalations de produits dangereux…

Que dit cette nouvelle étude à charge contre la cigarette électronique ?

L’étude faite par l’université de Portland aux États-Unis et réalisée par les chimistes Peyton et Pankow a été publiée dans le New England Journal of Medicine le mercredi 21 janvier. Elle nous explique que, pour faire simple, en surchauffant le liquide il dégagerait du formaldéhyde et nous exposerait à 5 voir 15x plus de chances d’avoir un cancer que le tabac.

J’ai employé « surchauffant », parce que voilà le noeud de l’histoire ! Il ne s’agit pas d’une étude sur le vapotage en condition normale mais une étude sur la surchauffe du liquide. Les tests auraient été effectués aux alentours de 5 volts.

Qu’est ce que ça veut dire exactement ?

Ca veut dire que les analyses et les taux de formaldéhyde ont été trouvé en condition de « dry hit ». Phénomène très connu des vapoteurs, celui ou vous avez mal réglé votre volage variable, celui ou votre résistance est en bout de course ou celui ou vous avez oublié de recharger en liquide et que survient la latte dégueulasse qui vous dégoûte avec ce goût aigre voire métallique.

Il faut savoir qu’aucun formaldéhyde n’a été detecté à ce jour dans des conditions normales d’utilisation.

De plus, Konstantinos Farsalinos, célèbre scientifique étudiant la cigarette électronique, affirme que l’étude n’a en fait pas trouvé du formaldéhyde mais des hémacietals de formaldéhyde et qu’il n’existe aucune preuve que ces derniers soient cancérigènes.

Même si il est possible que des formaldéhydes soient présents dans ces conditions, force est de constater que ces mêmes conditions ne sont pas celles dans lesquelles nous vapotons et que donc, hormis le fait de tenter de réduire les « dry hit » (ce que tout le monde cherche déjà à éviter), cette étude n’a aucun intérêt et ne sert qu’à déstabiliser un peu plus le monde de la cigarette électronique au profit du monde du tabac. Chacun d’entre vous en pensera sûrement la même chose que moi …

Faites comme moi, testez votre configuration. J’ai attrapé ma box, j’ai fait fire et regardé mon écran : 0.7 Ohm 17 Watts, 3.5 Volts, ouf sauvé ! Pour chopper le crabe il va falloir que je songe sérieusement à trouver une box ou un mod qui va m’enfiler 5 volts. Avec des accus à 4.2 volts en pleine charge ça va peut-être être compliqué ! Ou alors, comme semble le souhaiter ces scientifiques, je devrais reprendre la clope !

La bonne nouvelle !

Ce qui est intéressant dans cette affaire ! C’est que le monde de la cigarette électronique, et ce, à tous les niveaux, a réagit de concert pour dénoncer cette énième attaque et la désamorcer. Médias spécialisés comme nous, scientifique en nombre, utilisateurs avertis, AIDUCE et j’en passe. La communauté sait donc faire front malgré les différences pour continuer de rejeter le tabac et ses conséquences. Que celui qui sait parle à celui qui ne sait pas !

NicOo oO
at
Développeur, Community Manager dans la vraie vie, et maintenant blogueur insomniaque. Depuis ma première égo je suis devenu acheteur compulsif et passionné de vape.
  • Titan

    D’autant que s’il y avait vraiment un gros pb, ils ne chercheraient pas la t’ite bébéte comme ça, et on le saurait depuis longtemps! Tout à fait d’accord avec ton article, Nico, y’a pas une virgule que j’aurais changée.

  • Desspil

    Merci pour l’article Nico.
    C’est con à dire, mais vivement que les pouvoirs publics instaurent une taxation sur les produits relatifs à l’e-cig. Quand l’état gagnera de l’argent « sur notre dos », comme par magie, l’e-cig sera moins dangereuse…

  • Pingback: Sécurité et pratique de la E-Cigarette - Vapor Gate()

Pin It on Pinterest

Shares