Dry Burn hors la loi selon le Dr Farsalinos


Petite surprise et grosses conséquences d’une déclaration du Dr Farsalinos à la radio anglaise RY4 Vaping Radio !

La déclaration de Dr Konstantinos Farsalinos

Selon lui, le fait de porter le métal de nos résistances à température maximum de chauffe à vide (le faire rougir), le dry burn, etc,  en dehors de toute présence de e-liquide refroidissant cette résistance serait une grosse erreur souvent véhiculée par les reviewers et les médias de vape.

Cette action est possiblement et potentiellement destructrice de la structure moléculaire du métal du coil et serait la pire des choses puisque cela faciliterait la transmission de molécules du métal dans la vapeur de nos liquides qui finiraient donc leurs courses dans nos poumons.

Je dois avouer que l’idée de voir des molécules de métal de mon kanthal (dont souvent on néglige la qualité et la provenance) envahir mon corps m’enchante pas des masses…

Ecoutez sa déclaration à 44 minutes et 45 secondes de cette vidéo.

EDIT APRES COUP: Pour les non-anglophone, utilisez en sous-titrage de l‘excellente traduction écrite de Florence THEIL du 25 Mai 2015.

Cela n’est forcément pas sans conséquences dans notre pratique quotidienne du reconstructible.

Les conséquences de cette déclaration

Arrêt du micro coil à spires jointes « chauffé au rouge »

micro coil spires jointesQuand on fait un beau coil à spires jointes et comme cela est expliqué dans des multitudes de tutoriels, il faut faire rougir son coil pour ensuite resserrer les spires à l’aide d’un pince à épiler afin qu’elles se jointent. Il en est donc terminé de cette pratique jugée dangereuse par le Dr Farsalinos ! Cependant on savait que certains experts de la vape militaient déjà pour des résistances à spires non jointes plus efficaces, selon eux.


Arrêt du Dry Burn

dry burn au rougeLe Dry Burn, cette action simple de faire chauffer au rouge sa résistance pour la nettoyer des résidus qu’elle présente par brûlage avant de changer de jus et par la même s’éviter d’en refaire un tout beau tout propre est donc aussi dangereux. Le Dry Burn c’est terminé ! Vive la fabrication d’un nouveau coil à pratiquement chaque remplissage, chaque fois que le coil est encrassé, quasiment tout le temps quoi… Le Dry Burn est-il mort ?


Ultra Low Resistance, Power Vaping, Coilporn et Cie

Power vaping pinoyCela remet également en cause l’utilisation dans nos atomiseurs, nos drippers, de résistances très basses nécessitant beaucoup de puissance de chauffe ainsi que la pratique du Power Vaping puisque ces pratiques sont fondées sur une chauffe apparemment déraisonnable de nos résistances. Il faudrait donc mieux s’en tenir à une chauffe non exagérée. Le Coilporn deviendrait ce qu’il est déjà, une pratique artistique de montage.


L’air de rien cette annonce, si elle devait être étayée, relayée et si elle devait être suivi par les vapers du monde entier, pourrait être une véritable révolution voire une bombe dans l’approche des utilisateurs par rapport à leur matériel reconstructible avec la disparition du célèbre Dry Burn. Nous forcerais également à changer notre résistance à chaque dry hit !

La course à la puissance actuellement en cours entre les pratiques d’Ultra Low Resistance et les chipset de box mod toujours plus « wattés » pourraient voir leur développement freiné puis stoppé au nom d’une pratique beaucoup plus safe pour notre santé.

Et le simple plaisir de faire rougir son tout nouveau et tout beau dernier montage… Aux oubliettes ! A moins, bien sûr, que je comprenne mal l’anglais avec l’accent grec, si tel était le cas merci de commenter des précisions !

NicOo oO
Développeur, Community Manager dans la vraie vie, et maintenant blogueur insomniaque. Depuis ma première égo je suis devenu acheteur compulsif et passionné de vape.

Pin It on Pinterest

Shares