Débuter la vape en 2016


Débuter la Vape, la « cigarette électronique » en 2016.

Cet article est destiné aux primo-accédants et aux débutants qui souhaitent sortir du tabac. 

Bienvenue! On va se tutoyer, ça sera plus sympa. Tu viens donc ici, probablement après une recherche google, ou après qu’un de tes potes/famille t’ait fait lire la prose d’un obscur blog ou tu ne comprends pas la moitié des articles. C’est normal, on va tenter de t’aiguiller sans que tu ne te prennes trop la tête.
Ce milieu est technique, et pour débuter, ça peut faire peur. Ici, on va tenter de rester sur des notions simples.

Première étape: est-ce que ça marche?

La réponse est oui. Pour la quasi-totalité des fumeurs, la Vape (le petit nom de l’univers de la « Cigarette électronique », la bien mal nommée) pourrait permettre à une quantité considérable de gens d’arrêter de fumer.
Le seul « moment dangereux », c’est la première acquisition. Avec du matériel non adapté, c’est probablement mal barré. Imagine un gamin qui apprend à faire du vélo sur un machin de course pas à sa taille, il n’y arrivera pas. Au début, il te faudra des roulettes, il faut apprendre à marcher avant de courir.

On ne va pas se mentir, c’est plus facile d’arrêter de fumer avec la Vape, mais ça ne se fait pas tout seul. Il faut un brin de motivation ou de curiosité pour le produit pour que ça marche. Ce n’est pas magique, c’est juste « plus facile ».

Dernier point, et pas des moindres: n’imagine pas arrêter de fumer du jour au lendemain. Pour certains (ça a été mon cas), ça marche pratiquement du premier coup. On vape, on vape, et on « oublie » de fumer. Pour d’autres, les « clopes du matin », la « clope du café », la « clope d’après-calin avec monsieur/madame » perdurent quelques mois. Ne culpabilise pas, passer d’un paquet par jour à un par semaine, c’est déjà pas mal.

Deuxième étape: comment ça marche ?

On vape un Liquide nicotiné, grâce à un Atomiseur et une Batterie. Point. Trois références qu’on va détailler un peu.

  1. Le Liquide:
    Appelé « E-juice », « E-liquide », ou « Liquide » tout court. Grosso modo, trois principaux ingrédients le composent.
    1) Du propylène glycol (additif alimentaire, cosmétique…), fixateur d’arômes générant peu de vapeur.
    2) De la glycérine végétale (additif pharmaceutique), générant beaucoup plus de vapeur mais d’une consistance plus visqueuse, et dans laquelle on peut en conséquence trouver éventuellement de l’eau distillée en très faible quantité.
    3) Et forcément, des arômes alimentaires, histoire d’avoir un « goût » lors de tes inspirations frénétiques.
    Un quatrième composant est la nicotine, présente à des taux variables et demeurant une simple option. Bon nombre de vapoteurs baissent ces taux jusqu’à vaper en « 0 » nicotine. Aucun de ces ingrédients n’est toxique, y compris la nicotine que tout fumeur connait bien. Dans la clope tabac « analogique », ce n’est pas elle qui rend malade, ce sont les 4000 autres produits qui lui sont associés.
  2. L’Atomiseur : C’est le contenant. C’est lui que tu rempliras de liquide une ou deux fois par jour quand il sera vide. Le liquide qu’il contient imbibera une petite mèche, en silice ou en coton, qui elle-même passe au travers d’une résistance (souvent appelée « Coil ») qui chauffera quand tu appuieras sur le bouton de ta… :
  3. …Batterie: Schématiquement, c’est une grosse pile électrique avec un bouton. Il t’en faudra probablement deux, afin de continuer à vaper pendant que l’autre recharge. Certaines d’entre elles acceptent de se recharger pendant l’utilisation.

Troisième étape: comment commencer ?

Et bien, malgré que tu consultes un blog sur internet, il va falloir sortir de chez toi, et aller dans une « bonne » boutique « physique ».
Y’en à partout en France, tu devrais t’en sortir. Questions subsidiaire, comment reconnaître une bonne boutique? Et bien, c’est un feeling, mais globalement, si elle ressemble à un Kebab, c’est mal barré. Deuxièmement, si elle ne propose aucun des produits que je vais te décrire un peu plus bas, c’est pareil. Et si tu sens que tu emmerdes le vendeur, sauve-toi.

Il n’y a pas de référence absolue en matériel. Il y a une myriade de possibilités, et en général, c’est un peu comme une femme: Y’en aura une qui sera faite pour toi quelque part. Forcément. Les déçus de la Vape ne sont que des gens mal conseillés et/ou qui n’ont pas trouvé le bon matériel et/ou le liquide qui les satisfait.

Dernier point là-dessus: IL FAUT ESSAYER AVANT D’ACHETER. C’est un des rares secteurs ou tu pourras, normalement, tester avant achat le produit que tu désires. En tout cas, le matériel pour débutant.

Quatrième étape: avec quoi commencer ?

Je vais te faire une liste. Ce n’est pas exhaustif, et ce n’est pas le but. On va juste aborder ensemble les « best-sellers » connus et reconnus. Et n’en déplaise à certains vapoteurs expérimentés qui attendent ce passage, non, le « Kit Subbox avec du 3 lololol » n’est pas un « matos de débutant ». Il ne sera donc pas dans la liste, comme d’autres produits trop souvent conseillés, à mon avis à tort, aux primo-accédants. Fin de la digression.

En premier lieu, le liquide:

N’aie pas peur de choisir un liquide avec un taux de nicotine élevé. En France, on peut t’en vendre avec un taux maximum de 20mg/ml. Ça à l’air de faire beaucoup, mais si tu cartonnes tes deux paquets de Gitanes sans filtre par jour, c’est le minimum syndical. En général, commence avec du 16mg si tu fumes ton paquet de Malback journalier.
Si tu prends un taux trop bas, tu vas être en manque (Junkie va!) et tu vas retourner t’acheter ta cartouche de clopes. Si le dosage est trop élevé, tu vas t’en rendre compte très vite: la nicotine, quand y’en a trop, ça « barbouille », ça fait mal à la tête, et dans le pire des cas, ça provoque des nausées. Si tu as ces symptômes, descend ton taux de nicotine. Si tu ne les as pas, reste dessus.

Pour les goûts, et Dieu sait que maintenant tout existe, de la pizza-jambon-fromage-salade-tomate-oignon à la tarte-Tatin, GOÛTE ET TESTE EN BOUTIQUE.
Je ne conseille pas spécialement à un « primo-accédant » de rester sur un goût « tabac ». Déjà, soyons honnêtes, ça n’aura jamais réellement le goût de ta clope. JAMAIS.
Et ce n’est peut-être pas plus mal, vu que tu veux arrêter.

Niveau qualité et sécurité, tu peux tenter de rester sur une marque Française, Allemande, ou Européenne, ça reste un bon indicateur, bien que de par le monde, il existe des tonnes de marques sérieuses.

En deuxième lieu, le matériel:

Déjà, et ne sois pas surpris, il est probable que tu sortes de ta boutique avec une facture d’une centaine d’euro.
Ça fait un budget, c’est vrai, mais si tu fumes un paquet journalier, ça correspond à une dizaine de jours de consommation de tabac. Tu viens de te lancer, tu vas vouloir plein de « goûts » différents, c’est normal, ça fait ça à tout le monde, ne panique pas, mais anticipe cette dépense. À l’usage, tu ne vaperas quotidiennement qu’un ou deux liquides différents par jour, ça limitera la note à terme. Nos goûts s’affinent à l’usage.

Je vais te conseiller trois « paniers » différents, qui s’appliquent à des façons de « fumer » différentes.

debuter la vape en 2016- evodDeux batteries « Ego » ou « Twist » avec deux Evod et le chargeur associé:
C’est la Vape que tu croises dans la rue, qui ressemble vaguement à un stylo. En général, c’est vendu par deux. Ce « kit » est souvent constitué de deux batteries et de deux atomiseurs (appelés aussi Clearomiseurs). Tu pourras alterner les « goûts » et en recharger une pendant que tu utilises l’autre. Un bon choix, pour une quarantaine d’euro. En général, les magasins spécialisés les vendent en « pack tout fait », qui contient tout ce dont tu pourrais avoir besoin, liquide mis à part.

Une « Ego One »:debuter la vape en 2016 - egoone
C’est un peu plus massif qu’une « Ego » tout court, mais c’est un brin plus joli. Après c’est une histoire de goût, mais tu vas la trimbaler à la main toute la journée, alors autant que ça te plaise. Dans ce cas, pas de vente « Kit par deux », ou alors, c’est plutôt rare. Le bon point en revanche, c’est qu’elle se charge avec le même chargeur que ton téléphone, et que tu peux vaper pendant qu’elle charge. Tu peux aussi acheter une deuxième batterie. Ce modèle existe en plusieurs tailles, proposant des capacités d’emport de liquide et d’autonomie affiliée. Encore une fois, ici, la taille, ça compte. Si tu trouves ça trop gros, tu rechigneras à l’emporter partout avec toi. Compte une cinquantaine d’euro.

debuter la vape en 2016 - istickUn iStick 30W et un Mini Nautilus: 
Probablement le couple de matériel le plus coûteux. La forme évolue un peu, s’orientant vers la « box » (forme boite, type de cigarette électronique à la mode depuis quelques années). Ils offrent les mêmes avantages que l’Ego One, mais aussi les mêmes inconvénients. Possibilité de le charger en debuter la vape en 2016 - mini nautiluscours d’utilisation, si tu tombes en panne de batterie, c’est fini, il te faudra une source d’alimentation pour que ça reparte. L’iStick (la batterie) offrira cependant plus d’autonomie, au prix d’un format plus imposant, qui comporte un écran de contrôle permettant des réglages faciles et personnalisés.
Le Mini Nautilus (le clearomiser) reste une valeur sure, bien qu’un poil fragile aux chocs avec son réservoir en pyrex.

J’ai honteusement piqué tous ces visuels à EspaceVap.com, qui proposent ces produits et leurs consommables (résistances de rechange) à la vente.
Si, malgré ma remarque à ce sujet, tu souhaites tout de même t’équiper en ligne :

Cinquième étape: et après?

Il existe des tonnes de groupes Facebook, de blog et de forum en ligne. Des tonnes de communautés, parfois un peu fermées, mais dans l’ensemble toujours prêtes à répondre à tes milliards de questions. Il y en a une liste d’ailleurs, dans la colonne de gauche du blog, nommée : « Blogolist de Vape et Vapoteurs ».

Si t’as des soucis, rassure-toi jeune vapoteur, d’autres gars les ont eus avant toi et pourront t’aider. Nous aussi, aussi bien dans les commentaires de cet article, sur la page Facebook de Vapor-gate.com, ou sur YouTube avec le show hebdomadaire du lundi soir « Oneshot » (Page Facebook).

Si j’ai pu t’aider, tant mieux. Si tu connais déjà, que tu vapes,
et que tu veux aider un pote, partage-lui cet article 😉

  • Serge Brisset

    Perso, j’ai commencé en décembre 2015 avec une Evic VTC mini / Tron depuis je suis passé sur une Cuboid toujours chez Joyetech couplée à un Origen (Tobeco) ou Fodi (Hcigar) ou le Tron que j’ai gardé (j’adore le design), le reste revendu……….
    par contre si vous avez un conseil pour un bon dripper………….

  • Cédric Ruiz

    Istick + cubis avec la résistance en clapton ca marche aussi, sinon kanger t2, innokin endura, subvod, wismec venti, il y a des kits équivalents chez jwell aussi. Pour les batteries, les vision spinner c’est toujours cool pour débuter aussi.
    Article très sympa sinon.

Pin It on Pinterest

Shares