Coton et son ami le vapoteur


Avant de devenir vapoteur j’associais le coton à deux choses, madame qui se démaquille et le nettoyage à l’alcool à 90 des écorchures de mon enfance. Autant dire que quand j’ai appris qu’il fallait en utiliser pour faire un bon montage sur mon premier reconstructible j’ai fait une drôle de tête… Même si vous avez désormais l’habitude, comme moi, d’en mettre dans vos coils, avouez que ça reste un peu curieux comme pratique !

Cette matière et la vape c’est toute une histoire ! Je vais tenter de vous retracer cette dernière et en profiter pour vous montrer les multiples options désormais disponibles pour faire un montage.

Coton – Bio – Fonty – Cardé

coton Baumwolle - Cotton A la préhistoire de la vape, c’est-à-dire il y a quand même quelques semestres déjà, le néanderthalien vapoteur a commencé à utiliser des cotons que je pourrais qualifier de « base ». Tout d’abord le coton standard, souvent piqué à sa femme, il prélevait au centre des disques démaquillants un peu de matière pour les enfiler dans nos résistances. Néanderthal vapoteur avait une conscience accrue de la nature après avoir respiré longtemps une fumée dégueulasse et du coup il a rapidement crié partout qu’il fallait opter pour le coton bio ou au pire du non blanchi avec des produits pourris, ce qui n’est pas si con pour un néanderthalien non ?
coton-fonty coton-carde

Homo Sapiens vapoteur débarque ensuite pour anéantir Néanderthal. Il est plus malin, il tire les leçons des expériences et se met en quête d’un coton plus efficace et plus sophistiqué. J’ai bien connu un Homo Sapiens vapoteur de Savoie à l’époque où je faisais mes armes sur le groupe vapoteur un jour, mais c’est une autre histoire… Il déniche le Fonty, coton 100% bio du commerce équitable, déjà tressé, et le célèbre coton cardé, toujours dans l’idée du bio super bio, on y retrouve même des graines. Pour ce dernier c’était tout un job ! Le faire bouillir pour le dégraisser, lui enlever ses graines qui pouvaient cramer dans le coil, un calvaire d’utilisation. Au final Homo Sapiens vapoteur fait définitivement évoluer l’utilisation du coton vers un meilleur rendu et une meilleur capillarité tout en gérant l’aspect bio. C’était tout de même toujours pas hyper génial.

Puff – Rayonne – Koh Gen Do

coton-rayonnecoton-puffcoton koh-gen-doAu moyen-âge de la vape, l’année dernière. L’époque où tout était permis, faire des commandes groupées de clones, les promouvoir ou les vendre ouvertement, cracher sur les reviewers historiques qui nous ont tout apporté, croire que parce qu’on est membre actif du plus gros forum de vape on est un vapoteur averti et d’exception, apprendre le vol de plusieurs D-mass au Vapexpo, et croyez moi j’en passe… Une période trouble… On voit l’avènement de la bio sophistication orientale dans nos atomiseurs avec du coton d’origine japonais comme le puff et le koh gen do. Le japonais médiéval est un « guedin » ! Il peigne les fibres dans le même sens et rend le coton beaucoup plus capillaire que le chevalier croisé européen. Le rendu est immédiatement supérieur et une vague de fan de coton japonais voit le jour. Le rayonne lui, soie artificielle à fibre continue, annonce le virage de la modernisation.

Bacon – Fiber Freaks

coton-baconfiber-freaksAu début de la révolution industrielle de la vape, à l’automne dernier, des petits malins capitalistes avec des gros mods ont sorti, je dirais presque enfin, des « cotons » ou plus exactement des fibres dédiées au vapotage. La révolution est en route ! Capillarité de plus en plus importante, choix de la densité de la matière, fini les problèmes de dosage, au revoir les dry hit, vive la vape moderne ! Bonjour la hausse du prix mais bon on ne peut pas tout avoir… Ces fibres sont une réelle avancée dans la qualité et la facilité du montage de nos chers atomiseurs. On n’est plus dans le domaine du bricolage avec les moyens du bord.

Voilà pour la petite histoire du coton qu’on enfile dans nos résistances. Peu de temps passé finalement entre le coton démaquillant et la Fiber Freaks laisse présager que l’avenir et le monde moderne de la vape va nous apporter son lot d’innovation, de facilité et de qualité, je l’espère.

NicOo oO
at
Développeur, Community Manager dans la vraie vie, et maintenant blogueur insomniaque. Depuis ma première égo je suis devenu acheteur compulsif et passionné de vape.
  • Julien Pons

    mdr, c’est vrai que le coton « archaïque » n’est pas si loin, et était une révolution déja par rapport à la fibre de silice 😀

Pin It on Pinterest

Shares