Coefficient de chauffe de votre résistance – Partie 1


Bien souvent, à vrai dire quasi exclusivement, quand on parle de montage d’atomiseurs et particulièrement de la fabrication de la résistance, on cherche à obtenir une valeur en Ohm et on met de côté le coefficient de chauffe. Est-ce une erreur ? A mon sens oui et je m’explique.

Le coefficient de chauffe, pourquoi ?

coefficient de chauffeQue cherche-t-on dans notre résistance ? Avoir le moins ou le plus de puissance possible ? Même si c’est le cas pour certains, je pense que la majorité des gens cherchent à obtenir le meilleur rendu de leur montage, le meilleur compromis entre puissance et vapeur avec le matériel dont ils disposent. Pour ça, la valeur en Ohm reste un critère important mais secondaire devant le coefficient de chauffe.

Certes il faut connaître « sa vape » au niveau de la puissance, on préfère 0.6 Ohm pour ses liquides tabac, on remonte au dessus de l’Ohm pour ses fruités, d’accord ! Mais pour chaque valeur de puissance pourquoi ne pas y associer le meilleur coefficient de chauffe pour tirer le meilleur parti de son montage ? Objectivement il n’y a aucune raison de ne pas le faire ! Une résistance de 1.2 Ohm qui chauffe trop fort c’est moins agréable qu’une résistance de 0.6 Ohm qui chauffe proprement et vice versa. Il ne suffit donc pas d’atteindre la valeur en Ohm souhaitée pour obtenir une bonne vape…

coefficient de chauffeVous pourriez être surpris des résultats et des rendus obtenus si vous combinez recherche de la valeur en Ohm avec le bon coefficient de chauffe. Pour cela, je vais vous détailler les montages réalisables dans ce sens en utilisant le calculateur de micro-coil de vapez.fr que vous pouvez retrouver ici.

On va définir quelques « pré-requis ». On calcule la résistance avec du Khantal A1, avec une valeur de charge de l’accu moyenne à 3.9V (tous les accus ne sont pas neufs et en pleine charge quand vous vapotez), et le meilleur coefficient de chauffe se situant entre 0.18W/mm² et 0.34W/mm2, on tente de se rapprocher le plus de 0.24W/mm²

1. Vous avez du Kanthal A1 en 0.20 :

Diamètre du coil 1.5mn Diamètre du coil 2mn Diamètre du coil 2.5 mm
 7 tours  5 tours  4 tours
 0.24 W/mm²  0.26 W/mm²  0.27 W/mm²
 2.17   2.06   2.05 

2. Vous avez du Kanthal A1 en 0.30 :

Diamètre du coil 1.5mn Diamètre du coil 2mn Diamètre du coil 2.5 mm
 8 tours  6 tours  5 tours
 0.26 W/mm²  0.28 W/mm²  0.26 W/mm²
 1.12   1.10   1.12 

3. Vous avez du Kanthal A1 en 0.40 :

Diamètre du coil 1.5mn Diamètre du coil 2mn Diamètre du coil 2.5 mm
 9 tours  7 tours  6 tours
 0.26 W/mm²  0.27 W/mm²  0.25 W/mm²
 0.73   0.73   0.75 

4. Vous avez du Kanthal A1 en 0.50 :

Diamètre du coil 1.5mn Diamètre du coil 2mn Diamètre du coil 2.5 mm
 11 tours  9 tours  7 tours
 0.24 W/mm²  0.23 W/mm²  0.26 W/mm²
 0.58   0.60   0.57 

Voilà, j’espère que ces différentes propositions de montages pourront satisfaire vos besoins avec un coefficient de chauffe optimisé en fonction des paramètres nécessaires à vos atomiseurs et au materiel que vous possédez. Bien évidemment il existe mille façons de faire d’autres montages, à vous de calculer la manière de les faire et d’y intégrer désormais, je l’espère, le coefficient de chauffe.

Plus de montages dans Coil twisté et coefficient de chauffe – Partie 2

Bonne vape à tous ! Nico


  • Lazarus

    Question non abordée dans l’article : quid du dual coil ?

    • Tazmanyak

      Le coeff de chauffe d’un dual coil est le meme qu’en single.

      • Minimoie

        comment ca ? Si je mate le tableau ou je ne vois que du single, ca ne prend pas en compte le fait que la resistance en dual est divisee. Si la resistance est divisee, pourquoi n’en est il pas de meme pour le coefficient de chauffe ?

  • Pascal Macarty

    Par contre, tenir compte du coefficient de chauffe, c’est une bonne chose, mais il faut alors tenir compte également de l’air flow qui vient refroidir le coil, ainsi que tenir compte du matériau utilisé pour la mèche (silice, cotons, Fiber Freaks, mesh, câble, etc) car chaque matériau aura des propriétés propres qui feront que le coefficient de chauffe pourra être augmenté ou devra être diminué…

    Mais perso, je ne tiens compte d’aucun de ces paramètres, je trouve que c’est une perte de temps…
    Mon montage de prédilection : dual coil, kanthal 0.50mm, 4 spires (non jointives, donc pas micro-coil) sur axe de 2.5mm, et Fiber Freaks, le tout dans un dripper avec des air holes permettant l’inhalation directe et à gros volume…

  • Pingback: Coil twisté et coefficient de chauffe - Partie 2 - Vapor Gate()

  • Pingback: Le dripper de A à Z : les bases, la sécurité, les montages et les optimisations | DiY Vape()

  • Guest

    Bonjour, au cours de mes recherches, j’ai trouvé un petit programme qui calcul également le coefficient de chauffe:
    – « LucBigjohn fait de la resistance » a télécharger -> https://drive.google.com/file/d/0BxGcL1JOoEcyb2JRUGNKUFZpSDg/edit

    Étant
    novice dans le monde du reconstructible, je m’en sers uniquement pour
    connaitre la valeur de ma résistance en Ohms, mais le coéficient de
    chauffe est présent, et il y a un point rouge ou vert a coté, en
    fonction des valeurs indiquées.

    Peut-être que ce petit programme
    est obsolète actuellement, je l’ignore, mais je m’en sers assez
    fréquemment pour faire mes résistances et c’est assez précis !

  • BugsBenny

    Bonjour, au cours de mes recherches, j’ai trouvé un petit programme qui calcul également le coefficient de chauffe:
    – « LucBigjohn fait de la resistance » a télécharger:
    -> https://drive.google.com/file/d/0BxGcL1JOoEcyb2JRUGNKUFZpSDg/edit

    Étant novice dans le monde du reconstructible, je m’en sers uniquement pour connaitre la valeur de ma résistance en Ohms, mais le coéficient de chauffe est présent, et il y a un point rouge ou vert a coté, en fonction des valeurs indiquées.

    Peut-être que ce petit programme est obsolète actuellement, je l’ignore, mais je m’en sers assez fréquemment pour faire mes résistances et c’est assez précis !

  • fumerolles

    Cet article est intéressant mais , outre ce qu’a dit Pascal ( que l’airflow est important ) c’est valable que sur un mod à voltage variable (ou en wattage mais alors il faut calculer les volts) Parce qu’aucun meca n’envoie 3.9v à 0.6 ohms, donc les calculs sont faux. A vrais dire je vape plutôt vers les 0.2 ohm ou en dessous, à moins d’utiliser une box meca à 2 accu je n’atteint pas les 3v. Et si on est en electro, du coup à quoi bon calculer le coef puisqu’on le change en variant la puissance du mod ?

    • Salut Fumerolles, effectivement comme tu l’as remarqué, l’article a été écrit dans le but de donner des bases de montages aux gens, il est difficile de le faire en tenant compte de tous les matériels possible dans leurs mains :). Evidemment comme el souligne Pascal d’autres paramètres rentrent en jeu comme l’airflow mais je ne veux pas compliquer le ciboulot des débutants non plus. Quand on en est à prendre ça en compte ou les variables que tu précises, on est déjà un vapoteur confirmé qui n’a pas besoin de cet article 🙂

  • Pingback: Lemo 2 de Eleaf - Revue et Tuto Montage - Vapor Gate()

  • Minimoie

    interessant mais spires jointives ou non, sur aromamizer mon dual coil 0.4 Ohm est a base de 2 coils de 0.8 chacun avec kanthal A1 7 spires jointives. Ouais en 0.5 il est un peu long a chauffer pour moi, du coup sur coil spires jointives, avec l’inertie thermique je peux des ma premiere barre avoir suffisament de vapeur, les suivantes etant meilleures (le coil restant bien chaud la vapeur te monte direct). Du coup je voulais juste savoir si tu parlais en spires jointives ou non 😉

    • Minimoie

      en 2.5mm de diametre excuse moi

Pin It on Pinterest

Shares