Coefficient de chauffe de votre résistance – Partie 1


Bien souvent, à vrai dire quasi exclusivement, quand on parle de montage d’atomiseurs et particulièrement de la fabrication de la résistance, on cherche à obtenir une valeur en Ohm et on met de côté le coefficient de chauffe. Est-ce une erreur ? A mon sens oui et je m’explique.

Le coefficient de chauffe, pourquoi ?

coefficient de chauffeQue cherche-t-on dans notre résistance ? Avoir le moins ou le plus de puissance possible ? Même si c’est le cas pour certains, je pense que la majorité des gens cherchent à obtenir le meilleur rendu de leur montage, le meilleur compromis entre puissance et vapeur avec le matériel dont ils disposent. Pour ça, la valeur en Ohm reste un critère important mais secondaire devant le coefficient de chauffe.

Certes il faut connaître « sa vape » au niveau de la puissance, on préfère 0.6 Ohm pour ses liquides tabac, on remonte au dessus de l’Ohm pour ses fruités, d’accord ! Mais pour chaque valeur de puissance pourquoi ne pas y associer le meilleur coefficient de chauffe pour tirer le meilleur parti de son montage ? Objectivement il n’y a aucune raison de ne pas le faire ! Une résistance de 1.2 Ohm qui chauffe trop fort c’est moins agréable qu’une résistance de 0.6 Ohm qui chauffe proprement et vice versa. Il ne suffit donc pas d’atteindre la valeur en Ohm souhaitée pour obtenir une bonne vape…

coefficient de chauffeVous pourriez être surpris des résultats et des rendus obtenus si vous combinez recherche de la valeur en Ohm avec le bon coefficient de chauffe. Pour cela, je vais vous détailler les montages réalisables dans ce sens en utilisant le calculateur de micro-coil de vapez.fr que vous pouvez retrouver ici.

On va définir quelques « pré-requis ». On calcule la résistance avec du Khantal A1, avec une valeur de charge de l’accu moyenne à 3.9V (tous les accus ne sont pas neufs et en pleine charge quand vous vapotez), et le meilleur coefficient de chauffe se situant entre 0.18W/mm² et 0.34W/mm2, on tente de se rapprocher le plus de 0.24W/mm²

1. Vous avez du Kanthal A1 en 0.20 :

Diamètre du coil 1.5mn Diamètre du coil 2mn Diamètre du coil 2.5 mm
 7 tours  5 tours  4 tours
 0.24 W/mm²  0.26 W/mm²  0.27 W/mm²
 2.17   2.06   2.05 

2. Vous avez du Kanthal A1 en 0.30 :

Diamètre du coil 1.5mn Diamètre du coil 2mn Diamètre du coil 2.5 mm
 8 tours  6 tours  5 tours
 0.26 W/mm²  0.28 W/mm²  0.26 W/mm²
 1.12   1.10   1.12 

3. Vous avez du Kanthal A1 en 0.40 :

Diamètre du coil 1.5mn Diamètre du coil 2mn Diamètre du coil 2.5 mm
 9 tours  7 tours  6 tours
 0.26 W/mm²  0.27 W/mm²  0.25 W/mm²
 0.73   0.73   0.75 

4. Vous avez du Kanthal A1 en 0.50 :

Diamètre du coil 1.5mn Diamètre du coil 2mn Diamètre du coil 2.5 mm
 11 tours  9 tours  7 tours
 0.24 W/mm²  0.23 W/mm²  0.26 W/mm²
 0.58   0.60   0.57 

Voilà, j’espère que ces différentes propositions de montages pourront satisfaire vos besoins avec un coefficient de chauffe optimisé en fonction des paramètres nécessaires à vos atomiseurs et au materiel que vous possédez. Bien évidemment il existe mille façons de faire d’autres montages, à vous de calculer la manière de les faire et d’y intégrer désormais, je l’espère, le coefficient de chauffe.

Plus de montages dans Coil twisté et coefficient de chauffe – Partie 2

Bonne vape à tous ! Nico


Pin It on Pinterest

Shares