Castle Long Reserve Edition IV


C’est avec plaisir que j’ai été contacté par Rémi du site Kumulus Vape (anciennement Ecig-arrete.fr) au sujet du Castle Long Reserve Edition IV qui vient de sortir. Un gentil petit colis plus tard et je me retrouve ici pour vous en parler.

Castle Long Reserve Edition IV

Inutile de présenter la marque Five Pawns, largement célèbre pour sa gamme ultra premium de juice made in USA que tout le monde a déjà vu ou goûté une fois. Le jus qui nous préoccupe est le Castle Long en Reserve dans son édition IV distribué en France par Cigatec.

Le Castle Long Reserve Edition IV est un jus gourmand, raffiné et assez complexe. Reserve veut dire qu’il a été vieilli en fût de chêne pendant 3 semaines et Edition IV qu’il s’agit du quatrième batch du e-liquide. On a donc à faire avec le haut du panier de la création de juice. C’est important à savoir puisqu’il existe aussi une version non vieillie en fût de chêne, le Castle Long « tout court » 🙂 .

castle long reserve edition IVMême si généralement je m’en fous un peu, je tiens à noter le packaging de ce liquide qui contribue largement à son succès et à son image. La petite boîte en carton qui l’enveloppe, ce côté canapé chesterfield dans un club huppé anglais en sirotant un vieux whisky single malt c’est la classe quand même. Souvent copié, jamais égalé !

En voici la description largement répandu :

Vous y retrouverez du Bourbon du Kentucky, de la noix de coco, des amandes grillées, une légère touche de sucre brun, de la gousse de vanille de Madagascar et de la vanille Française. On y retrouve notamment un léger goût propre au fût de chêne dans lequel le liquide a vieilli.

Castle Long Reserve Edition IV est produit en série limitée après maturation de 3 semaines. Le mien a été mit en fût le 30/03/2015 et en bouteille le 21/04/2015, c’est marqué sur la boîte et sur la bouteille. Il est extrait grâce à un processus rigoureux avant la mise en flacon, notamment la filtration en sortie de fût. Fabriqué aux Etats-Unis. Flacon en verre de 30ml, muni d’une pipette.

La composition :

< 50 PG / < 50 VG, arômes alimentaires, alcool, eau, nicotine. C’est peut-être là quelques défauts à signaler, alcool bof bof quoi, pas génial…

Condition du test :

kit vapor giant mini v2Quand je l’ai reçu je montais un Kit Vapor Giant Mini V2 de Niko Vapor en kanthal 0.40 sur 2.5mm de diamètre pour une résistance de 0.75 Ω et 0.29 W/mm² de coefficient de chauffe (désolé c’est barbare comme description mais ça parle aux experts) pour une review à venir, du coup je n’ai pas hésité à le remplir avec ! Beau mod, bon jus, la vie est belle !

Ce que j’en pense :

Comme d’habitude, difficile de se poser en expert œnologue de la vape, surtout sur un liquide aussi complexe que le Castle Long Reserve Edition IV. Chacun éprouve son ressenti personnel par rapport au montage de son matériel et sa faculté propre de ressentir les arômes. Mais force est de constater que ce liquide est vraiment excellent, tant dans la finesse du rendu des arômes que dans la qualité générale de la vape, certainement encore accentué par la qualité de l’atomiseur du Vapor Giant qui rend une certaine rondeur dans la vape propice à ce jus gourmand.

Tout à fait honnêtement je ne suis pas un fan de base de ce genre de liquides, je suis très « fruités » normalement, mais ce jus vous donne sacrement envie de changer d’avis et m’ouvre même carrément des portes que je ne soupçonnais pas dans ma propension à apprécier certains arômes, notamment le bourbon et la noix de coco ! Il en ressort pour moi une excellente aventure gustative !

Vous trouverez évidemment ce formidable liquide, tant dans sa qualité visuelle que gustative dans le shop qui me l’a gentiment envoyé pour cette présentation, Five Pawns Castle Long Reserve Edition IV chez Kumulus Vape au prix de 38€ les 30 ml, ça rigole pas quand même mais à mon sens justifié par la qualité.

NicOo oO
at
Développeur, Community Manager dans la vraie vie, et maintenant blogueur insomniaque. Depuis ma première égo je suis devenu acheteur compulsif et passionné de vape.
  • pim

    pour moi aussi tous les five pawns que j’ai pu goûter sont largement au-dessus des autres liquides , mais bon balancer 40 euros dans trente ml , c’est bien une fois tous les six mois , et encore

    • C’est clair que ce n’est pas donné mais on en a pour son argent. C’est un plaisir à se faire de temps en temps. Comme quand on s’offre un petit restau pour se faire plaisir à l’occasion.

      • EXKRO
        • Tu t’es déplacé jusque là pour coller un petit lien sans aucune trace de rapport d’analyse ?

          • EXKRO

            lol t’es comme St Thomas toi ^^
            C’est vrai qu’un shop qui retire une gamme de juice, c’est pas comme s’il se tirait une balle dans le pied!

          • EXKRO

            « The actual lab certificates are available on request. »

            Amuse toi bien 😉

          • 😉

          • On a pas fini d’en voir des trucs comme ça à mon avis, j’émettais juste l’idée que c’était curieux de ne pas rendre disponible les analyses publiquement… Bref je suis pas non plus actionnaire de Five Pawns donc si ça se confirme (mon petit doigt me dit que FP va surement réagir lol) ben voilà quoi …

          • Sylvain B.

            à quand un article aussi complet et étayé que celui sur les Suicide Bunny VAPORGATE??? à moince que les résultats donnés par FP eux même ne soient pas assez crédibles? ou alors vous êtes des putains de vendus à des mécènes qui auraient des stocks d’enculés à écouler? Roooooh mais nan ça peut pas être ça on est des putains de théoriciens du complot… pardon pardon^^

          • Quand est ce que tu produis autre chose que des accusations gratuites ? T’es fatiguant à force. On est à la solde de personne, ne t’en déplaise. Et on écrit ce qu’on veut quand on veut sur ce qu’on veut.

  • GTB

    Si vous voulez gouter d’autres liquides de ce niveau -mais dans d’autres genres que les gourmands-: Les Secrets d’Apothicaires de French Liquide (fr), les Alchemy (uk), La gamme des 4 Vents d’Ambrosia Paris (fr) par exemple valent largement le détour. Des équilibres fins et raffinés, toujours une pointe d’originalité, des arômes particulièrement soignés. Et des liquides propres: ingrédients USP/PE, arômes naturels de Grasse, PG végétal, VG bio. Pas d’additifs, pas d’alcool, pas de colorants, garantis sans diacétyl, acétyle propionyle, acide butyrique, huiles essentielles, parabènes, acroléine, formaldéhyde, ambrox etc…

    Le Castle Long est effectivement un de mes gourmands préférés. Toujours une bouteille chez moi.

Pin It on Pinterest

Shares